En ce moment

 

Électro-lettres de la DPS

partager cette page

Numéro 237



ÉLECTRO-LETTRE DE LA DPS

  

Direction Prospective et Statistiques

Rectorat de Lyon, 92, rue de Marseille,
69007 Lyon
04 72 80 64 32

Abonnez-vous à « Électro-lettre », la lettre d'information de la DPS

Vous pouvez aussi résilier  votre abonnement ou faire des commentaires.

Les transformations des universités françaises IFE
Ce rapport cherche à identifier des lignes de force permettant d'éclairer et de questionner les transformations actuelles des universités françaises. Il développe quatre axes : l'internationalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche ; la mutation organisationnelle des universités ; la qualité de la formation ; la formation et l'entrée dans la carrière des futurs enseignants- chercheurs.
Mots-clés :     supérieur  - université  - devenir   64 pages

A la recherche de l’autonomie des établissements IFE
Ce dossier présente des analyses sur les diverses et nombreuses déclinaisons de l’autonomie des établissements scolaires et leur impact sur l’apprentissage.
Mots-clés :     EPLE  - autonomie   24 pages

L’organisation des stages des étudiants de deuxième cycle de médecine dans les établissements de santé IGAS – IGAENR
La formation théorique et pratique du deuxième cycle des études médicales comprend trente-six mois de stage. Ce rapport présente une évaluation de l'organisation de la formation pratique depuis l’année universitaire 2013-2014, année du déploiement de la réforme du deuxième cycle.
Mots-clés :     supérieur  - médecine  - formation   75 pages

Enquête nationale conditions de vie des étudiant-e-s 2016 Observatoire national de la vie étudiante
Cette publication analyse les résultats de l’enquête « Conditions de vie des étudiants 2016 ». Si les conditions de vie des étudiants semblent globalement s’améliorer, on note une fragilisation croissante de certaines franges de cette population, que ce soit du point de vue de la santé ou des difficultés financières. Des données sociodémographiques et académiques sont aussi disponibles.
Mots-clés :     supérieur  - étudiant  - conditions de vie   12 pages

Mobilité entre générations et fluidité sociale en France - le rôle de l’éducation OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) - Louis-André Vallet
Après-guerre, la réduction de l’inégalité des chances sociales s’explique en premier principalement par la réduction de l’inégalité des chances scolaires, et secondairement par l’expansion de l’enseignement. L’importance relative de ces deux facteurs est inversée entre 1955 et 1976.
Mots-clés :     inégalité  - éducation   42 pages

Prévenir la pauvreté par l’emploi, l’éducation et la mobilité CAE (Conseil d'analyse économique)
En France, le revenu des parents détermine plus qu’ailleurs en Europe la réussite scolaire et le diplôme, et ce dernier détermine plus qu’ailleurs la probabilité d’être en emploi ou d’être pauvre.
Pour lutter contre l’échec scolaire et le décrochage, le Conseil d’analyse économique propose de s’attaquer à quatre verrous : la ségrégation sociale à l’école, les pratiques pédagogiques, la prise en charge des décrocheurs et l’autonomie des établissements.
Mots-clés :     pauvreté  - éducation  - décrochage  - insertion  - ségrégation  - autonomie   12 pages

Rapport d’activité 2016 Réseau E2C France
Cette plaquette présente les principaux chiffres du réseau E2C (Écoles de la deuxième Chance) : effectifs, insertion après formation, mixité sociale ...
Mots-clés :     E2C  - effectifs  - réussite   4 pages

Faut-il accompagner davantage les jeunes à la recherche d’un contrat d’apprentissage ? Les enseignements de l’évaluation d’un programme expérimental DARES
Les missions locales ont expérimenté entre 2010 et 2012 un programme d’accompagnement dont le but était d’aider des jeunes (essentiellement des collégiens et des décrocheurs cherchant un contrat dans l’hôtellerie-café-restauration et dans les métiers de bouche) à trouver un contrat d’apprentissage. Cet accompagnement a permis d’accroître le nombre de contrats signés.
Mots-clés :     apprentissage  - aide  - contrat    8 pages

Les écarts de niveau de compétences associés aux caractéristiques socioéconomiques se creusent-ils entre l’adolescence et le début de l’âge adulte ? OCDE
Dans de nombreux pays, les écarts de niveau de compétences associés aux caractéristiques socioéconomiques se creusent après qu'a cessé l’effet égalisateur de l’école. Cet article s'interroge sur les politiques et les mécanismes institutionnels qui pourraient expliquer cette situation. Il désigne un groupe cible pour l’action des pouvoirs publics : les élèves de 15 ans issus de milieux défavorisés et dont les résultats sont faibles, dans la mesure où il s’agit du groupe le moins susceptible de pouvoir développer ses compétences grâce aux études et aux formations.
Mots-clés :     OCDE  - compétences  - inégalités   6 pages

Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l'insertion des jeunes. Recueil d'études sur la Génération 2010. CEREQ
Cet ouvrage regroupe des articles portant sur le parcours éducatif et l’insertion des jeunes.
Le choix de la formation en apprentissage : une question de ressources régionales ? p. 9 par Manon Garrouste - Francis Kramarz - Carmelo Zizzo
Du fait des disparités de financement par les régions, le recours à l'apprentissage est inégal sur le territoire national. L'étude montre que les efforts supplémentaires consentis par les régions augmentent fortement la probabilité qu'un jeune choisisse l'apprentissage.
Parcours d'insertion et de réussite des diplômés de l'enseignement secondaire professionnel p.27 par Estelle Bonnet - Karine Pietropaoli - Elise Verley
Centré sur les jeunes issus de l'enseignement professionnel, cet article étudie la diversité des parcours scolaires et des trajectoires d'entrée dans la vie active en prenant en compte la dimension du genre et de l'origine sociale.
Analyse des écarts d'insertion des apprentis et des scolaires issus de l'enseignement secondaire professionnel dans trois régions p. 53 par Hélène Couprie - Arnaud Dupray
L'analyse portant sur les diplômés de niveaux IV et V confirme l'apport positif de l'apprentissage sur les chances d'insertion. Elle montre par ailleurs que ces chances dépendent aussi des caractéristiques économiques du territoire de fin d'études.
Apprentissage et voie scolaire : comment expliquer les différences d'insertion observées ? p. 77 par Thomas Couppié - Céline Gasquet
Les jeunes apprentis ont deux modes privilégiés d'accès à l'emploi : par l'entreprise de leur maître d'apprentissage ou par des entreprises directement intéressées par leur profil professionnel et leurs compétences spécifiques acquises en formation.
À qui profite la professionnalisation des parcours ? p. 109 par Philippe Lemistre
Cet article établit un état des lieux des parcours plus ou moins professionnalisés et leur lien à l'origine sociale. Il étudie ensuite la continuité entre la ségrégation observée dans les parcours professionnalisants et celle vécue sur le marché du travail. Il examine finalement certains effets négatifs que pourrait engendrer la nouvelle politique éducative « de bac moins 3 à bac plus trois ».
Les sortants sans diplôme de l'enseignement supérieur en 2010 : tous décrocheurs ? Une analyse à l'aune de l'approche des capabilités p. 129 par Boris Ménard
Cet article cherche à expliquer la persistance du phénomène de décrochage dans l'enseignement supérieur. Ce phénomène ne résulterait pas des seuls problèmes d'orientation et d'échec, mais serait également la conséquence de stratégies étudiantes, stratégies variant selon l'origine sociale et les possibilités de reprises d'études postérieures.
Évolution des inégalités de rendements éducatifs des diplômés du supérieur. Une comparaison Génération 1998 - Génération 2010 p. 149 par Magali Jaoul-Grammare
Les taux de rendement privés de l'éducation mesurent la variation de salaire par rapport à l'investissement scolaire des individus. Cet article examine la « rentabilité » des différents secteurs de l'enseignement supérieur et analyse, sur ces dernières années, les évolutions des rendements selon les caractéristiques individuelles (sexe, origine sociale et culturelle, .).
Les trajectoires d'entrée dans la vie adulte des jeunes en période de crise p. 165 par Philippe Cordazzo
De plus en plus de jeunes adultes restent vivre chez leurs parents plusieurs années après avoir arrêté leurs études. Cet article montre que le contexte de crise économique et de précarité n'explique pas tout : il n'y a pas de corrélation entre les trajectoires d'insertion professionnelle et les trajectoires d'autonomie résidentielle.
Travailler pendant ses études et s'insérer dans la vie active : premières tendances et résultats (Générations 1998, 2004 et 2010) p. 187 Laurence Lizé - Géraldine Rieucau
De plus en plus nombreux sont les étudiants travaillant durant leurs études. Cet article établit le lien entre l'emploi étudiant et l'insertion professionnelle des jeunes : le « premier emploi » après la fin des études se situerait souvent dans le prolongement des emplois occupés pendant les études.
Les liens entre expériences à l'étranger en cours d'études et insertion. Une approche par le concept de « capital de mobilité » p. 205 par Julien Calmand - Stéphanie Condon - Karine Pietropaoli - Pascale Rouaud - Emmanuelle Santelli
Si les mobilités à l'étranger pendant les études favorisent celles après les études, elles n'offriraient, en revanche, pas de meilleures rémunérations au moment de la première embauche.
Les situations de NEET dans les parcours d'insertion des jeunes en France p. 225 par Christine Guégnard - Jean-François Giret - Olivier Joseph - Jake Murdoch
En 2015, la France comptait 16,6 % de jeunes NEETs (ni en emploi ni en étude ni en formation). Cette population se décompose en six groupes distincts : chômeurs de courte ou longue durée, malades et handicapés, chargés de famille, découragés, jeunes en attente d'un emploi ou d'une formation. Cette étude présente les profils et les particularités des jeunes qui ont le plus de risques de devenir et de rester NEET.
La force du local, la part du rural. Les parcours d'insertion des jeunes sans diplôme p. 267 par Joël Zaffran
Cet article étudie l'impact du territoire sur les trajectoires des jeunes sans diplôme. On note un effet notable du statut de la commune sur l'insertion. Ainsi, le fait de résider en zone rurale améliore les chances d'accès à l'emploi.
D'une génération à l'autre : enseignement professionnel et inégalités sociales p. 319 par Vanessa di Paola - Stéphanie Moullet - Noémie Olympio - Eric Verdier
Cette étude compare l'insertion des sortants de l'enseignement professionnel pour deux générations : l'une entrée dans la vie active en 2004 et l'autre après la crise de 2008 (en 2010). On note que les parcours d'insertion sont de plus en plus clivés socialement, ce qui serait en partie dû à la dualisation de la filière professionnelle, entre un CAP accueillant majoritairement des jeunes peu favorisés et un baccalauréat professionnel plus valorisé.
De l'école aux premiers emplois : analyse des ségrégations sexuées p. 333 par Alban Jacquemart - Danièle Trancart
Si on note une légère baisse de la ségrégation éducative entre 1998 et 2010, la ségrégation professionnelle a dans le même temps stagné. Ceci témoignerait d'une relative indépendance de la ségrégation sexuée observée dès l'entrée dans la vie professionnelle vis-à-vis de la ségrégation scolaire.
Les jeunes hommes dans des formations très féminisées : quelles destinées professionnelles ? p. 351 par Thomas Couppié - Dominique Epiphane
Les modalités d'insertion des jeunes hommes dans des professions « féminines » sont meilleures que celles de leurs consoeurs des mêmes spécialités. Leurs probabilités d'échapper au chômage, d'éviter un emploi à temps partiel, d'accéder aux catégories socioprofessionnelles les plus valorisées et de percevoir les salaires les plus élevés, sont toujours supérieures à celles des jeunes femmes.
Ombres et lumières à propos des parcours d'insertion des jeunes de la filière STAPS p. 367 par Carine Érard - Christine Guégnard
Cet article présente les caractéristiques et les spécificités qui façonnent les parcours de formation et qui conditionnent l'insertion des jeunes de la filière STAPS. Les profils de ces jeunes se révèlent finalement être relativement proches des autres étudiants de l'enseignement supérieur.
Mots-clés :     apprentissage  - supérieur - voie professionnelle  - insertion  - parcours  - financement  - professionnalisation  - mobilité   390 pages
partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie