Vie scolaire

partager cette page

Visite de la rectrice au collège Marcel Pagnol de Pierre-Bénite dans le cadre des actions de lutte contre le harcèlement
Lutte contre le harcèlement 2017  - Éducation prioritaire  - Vie scolaire  - 28/02/2018

Mercredi 28 février, la rectrice Marie-Danièle Campion s’est rendue au collège Marcel Pagnol de Pierre-Bénite pour rencontrer les élèves et les équipes éducatives investis dans la lutte contre le harcèlement.

Le collège Marcel Pagnol, situé en réseau d’éducation prioritaire renforcé, est particulièrement engagé dans les questions d’amélioration du climat scolaire. Les équipes éducatives ont mené des actions ambitieuses pour sensibiliser les élèves à la question du harcèlement. La visite du 28 février a permis de présenter le clip de sensibilisation conçu par une classe de 4ème avec l'aide de Gilles Leluc, professeur de lettres modernes, Rémi Monin, assistant pédagogique, Marie-Agnès Bellanger, assistante sociale, Nora Cherif, assistante sociale stagiaire, Marc Declais, réalisateur, société "In your name" et d'Elsa Aubert, comédienne, compagnie "La Rouquine".

Ce clip fait partie des 67 projets déposés par les écoles et les établissements de l’académie qui participent cette année à la 5ème édition du prix « Non au harcèlement » (NAH).

Des lycéen, inscrits à l’option théâtre du lycée Georges Brassens de Rive-de-Gier ont ensuite présenté des saynètes mettant en évidence les différentes postures possibles des témoins. Les collégiens spectateurs ont été invités à réagir pour proposer différents comportements permettant de soutenir la victime.

À l’issue de la visite, la rectrice a été invitée à déposer un message sur l’étoile créée par les élèves dans le hall du collège pour lutter contre le harcèlement.

Visite de la rectrice au collège Marcel Pagnol de Pierre-Bénite dans le cadre des actions de lutte contre le harcèlement

Voir toutes les photos sur le site Flickr


L'académie de Lyon, dans le cadre de la politique volontariste conduite par le ministère depuis 2013, articule son action et son accompagnement des établissements sur 4 axes : sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge :

  • 38 EPLE et 7 écoles de l'académie participent cette année au concours NAH. Le nombre de productions est en constante augmentation. Ces initiatives recueillent une adhésion forte de la part des élèves. Les travaux conduits avec eux, à cette occasion, offrent des opportunités pour débattre, mobiliser et fédérer. Les compétences développées dans ce cadre participent du parcours citoyen et du parcours éducatif de santé des élèves.
  • L'académie de Lyon poursuit le déploiement du dispositif des ambassadeurs lycéens contre le harcèlement. Ainsi, c'est près de 150 élèves volontaires qui bénéficient cette année d'une journée académique de formation. Celle-ci est co animée par les référents « harcèlement » et les élèves élus du CAVL. De retour dans leurs lycées ces élèves ambassadeurs - épaulés dans la mise en œuvre de leurs projets, par des adultes référents de l'établissement - deviendront acteurs de prévention en conduisant des actions de sensibilisation et en adoptant des postures de bienveillance vis-à-vis des élèves cibles de brimades. La possibilité qu'ils ont, avec l'accord des chefs d'établissement, d'intervenir dans les écoles et collèges de proximité est l'occasion de projets inter établissements.

Les travaux de recherche permettent d'observer que les programmes d'actions qui intègrent un travail en direction de pairs sont gages d'une stratégie efficace de prévention.

  • 48 formateurs accompagnateurs « climat scolaire » sont formés pour guider des équipes éducatives dans leur démarche d'amélioration du climat scolaire. Ils interviennent à la demande des chefs d'établissement dans le cadre de formations d'initiative locale. Ils peuvent notamment accompagner la communauté éducative dans la mise en place du plan de prévention des violences de l'établissement.
  • Dans l'académie de Lyon deux référents harcèlement académiques déploient et impulsent la politique nationale et huit référents harcèlement départementaux accompagnent les établissements dans le traitement des situations. Les référents départementaux sont destinataires des cas de harcèlement signalés via les N° verts (académique et national) et via les signalements directs adressés aux DSDEN. Ils contactent les familles des élèves harcelés puis accompagnent les établissements dans le règlement des situations et en assurent le suivi. Ils sont également susceptibles d'assurer des formations sur le terrain et de relayer la campagne ministérielle contre le harcèlement.


Plus d’informations
sur la lutte contre le harcèlement dans l'académie de Lyon

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie