Les actualités de l'Éducation prioritaire

partager cette page

Accueil des professeurs nouvellement nommés en éducation prioritaire dans la Métropole : «les Ballades urbaines»
Éducation prioritaire  - Réussite pour tous  - 13/11/2018

Le rectorat, la DSDEN du Rhône et la Métropole de Lyon ont organisé des «Ballades urbaines» dans plusieurs communes de la métropole lyonnaise (Lyon 8e, Villeurbanne, Saint-Fons, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Rillieux-la-Pape) pour permettre aux professeurs nouvellement nommés en REP+ (1er et 2nd degré) de découvrir le territoire de vie de leurs élèves.

Les nouveaux professeurs de 1er et 2nd degré qui travaillent en zones d'éducation prioritaires renforcées ont découvert les quartiers où ils enseignent, le temps d'une visite à pied le 19 septembre dernier.
A Rillieux-la-Pape, les enseignants ont cheminé entre les collèges Paul-Émile Victor et Maria Casarès pour découvrir la ville : espaces verts, jardin pédagogique des Semailles, les équipements sportifs du secteur, nouvel immeuble So New, Maison du Projet, cinéma, médiathèque en cours de réhabilitation...

Après avoir parcouru la ville, les professeurs ont été accueillis dans les différents établissements où leur a été présenté :
•    Les zones d’éducations prioritaires et les programmes mis en place pour y améliorer l’apprentissage des connaissances,
•    L’histoire de la ville et sa géographie,
•    Les projets en cours ou à venir sur le quartier, de la rénovation urbaine aux animations culturelles,
•    Les différentes équipes intervenant sur le site, comme la direction éducation de la commune, les membres de conseils citoyens...

À Rillieux-la-Pape, des services de la ville, comme celui des archives, mais aussi des partenaires, comme le Centre Chorégraphique National, sont aussi venus témoigner de projets qu’ils ont menés sur le quartier afin de rendre concrètes les interactions avec les élèves résidents.
Grâce à ces moments de découverte, les enseignants perçoivent mieux les ressources et les atouts des lieux de vie de leurs élèves. Ils prennent aussi davantage conscience de l’importance de leur rôle et de celui du collège, dans l’éducation. Ce temps d’échange est aussi un bon moyen pour les enseignants de mieux se connaître et de pouvoir plus tard mettre en place des actions communes pour leurs élèves, tout en les incitant à s’installer sur le long-terme.


En savoir plus sur l’éducation prioritaire dans l’actualité de Lyon
 : dans la page suivante

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie