Vie scolaire

partager cette page

Retour sur la journée Non au Harcèlement au lycée Germaine Tillion
Lutte contre le harcèlement 2017  - Lutte contre les violences et les discriminations  - Vie scolaire  - 14/11/2018

L'académie de Lyon a montré toute sa mobilisation contre le harcèlement scolaire à l'occasion de la journée NAH 2018. Retour en images sur la journée NAH au lycée Germaine Tillion.



L’École doit être un lieu de la confiance, du respect d’autrui et du bien-être. Tous ces éléments constitutifs d’un climat scolaire serein doivent permettre à tous les élèves de s’épanouir dans leurs apprentissages et de développer le meilleur d’eux-mêmes. Dans ce cadre Le ministère de l’Éducation nationale a pris la mesure de la gravité du problème posé par le harcèlement entre élèves et des mutations technologiques amplifiant ces phénomènes. Depuis 7 ans il met en oeuvre une politique publique d’envergure qui doit permettre la détection précoce et d’assurer une meilleure prise en compte de ces situations. Cette politique publique est confortée par la loi du 4 août 2014 article 222-33-2-2, qui reconnaît le harcèlement moral comme un délit dans le Code pénal.


L'académie de Lyon se mobilise pleinement autour des priorités pour 2018-2019 pour lutter contre le harcèlement :

- Renforcer l’action publique en matière de lutte contre les cyberviolences

La Campagne 2018 est consacrée à la prévention du sexting non consenti avec une plus grande prise en compte des dimensions sexistes, sexuelles et homophobes.Un nouveau clip de sensibilisation et de nombreux outils pédagogiques sont disponibles sur le site Non au harcèlement  le site.

- Construire une culture juridique par une meilleure maîtrise des règles de droit sur les réseaux sociaux. Une première journée du droit sur le cyberharcèlement pour les élèves de 5ème s'est déroulée le 4 octobre 2018 (mettre un lien vers la page du site académique)

- Impliquer les élèves dans la prévention dès le collège avec la généralisation des ambassadeurs collégiens et lycéens. Une campagne d’information sur les réseaux sociaux « Devenir ambassadeur contre le harcèlement» avec une série d’outils ont été réalisés pour accompagner le déploiement du dispositif : capsules vidéos, infographies, fiches actions et mise en ligne sur le site NAH : le site.

- Structurer les plans de prévention des écoles et des établissements, former les équipes ressources

- Accompagner les écoles et les EPLE pour la généralisation des plans de prévention

- Diffuser une mallette pédagogique pour appuyer l’action des référents en académie

- Renforcer l’action préventive à l’école primaire

- Accentuer la formation des personnels scolaires

- dédier un Plan national de formation aux référents harcèlement académique et départementaux

- Développer de nouvelles méthodes d’animations pour soutenir la dynamique de projet. 10 académies dont l'académie de Lyon organisent un hackathon en 2018-2019 et des séminaires pour professionnaliser les acteurs.

-Renforcer la visibilité de la politique de lutte contre toutes les formes de harcèlement

- Améliorer la communication vers le grand public et mobiliser la société civile

- Développer les liens avec la recherche et la coopération internationale



Retours sur des actions menées dans les établissements de l'académie à l'occasion de la journée NAH du 8 novembre 2018

Journée nationale de lutte contre le harcèlement moral au collège Louis Armstrong de Beynost

Les élèves du collège Louis Armstrong de Beynost se sont mobilisés collectivement pour s’exprimer sur le harcèlement. L’objectif était de sensibiliser la communauté éducative sur cette problématique. En collaboration avec leur professeur d’arts plastiques, un mur d’expression a été mis à disposition des élèves et des adultes afin qu’ils puissent prendre la parole sur ce sujet préoccupant. Des affiches ont été créées par des élèves volontaires. L’objectif était de produire un support de communication qui accompagne le court-métrage se sensibilisation sur le harcèlement « Arthur » tourné au collège en décembre 2016 qui sera diffusé aux élèves de 6e au début de l’année 2019.




Un CROSS sous le signe # NAH au collège Les 4 vents à L’Arbresle 

Le CROSS du 18 octobre 2018 s’est déroulé sous le signe # NAH. Plusieurs actions ont été réalisées telles que le port d’un Tee- shirt blanc pour symboliser la lutte contre le harcèlement pendant la course ou la distribution d’un badge #NAH fabriqué pour l’occasion.



En partenariat avec les élèves sentinelles et ambassadeurs contre le harcèlement du lycée professionnel Barthélémy Thimonnier, deux fresques ont été réalisées. L’une avec les mains des élèves et leurs prénoms s’ils le souhaitaient et l’autre avec des messages de lutte contre le harcèlement. Lors de cet atelier une exposition # NAH a été support de discussion entre élèves sentinelles et collégiens. 

Les élèves sentinelles ont également animés des saynètes d’improvisation sur le thème du harcèlement. Les élèves du collège 4 vents ont participés au dénouement et ont eu des échanges sur les actions à réaliser pour aider une personne intimidée. 

Les sentinelles ont aussi aidé les animateurs de la MJC de l’Arbresle et les membres du collectif de prévention de l’Arbresle « Mieux vivre ensemble » qui animaient plusieurs stands.



Lycée Germaine Tillion : un lycée engagé dans la lutte contre le harcèlement scolaire

Le projet de l’établissement vise à éliminer les éventuelles situations de harcèlement dans l‘ établissement, mais aussi à prévenir l'apparition de ces situations dans les établissements accueillant un public plus jeune (collège du secteur et écoles primaires).

Il s’agit d’un travail de sensibilisation et de prévention auprès des plus jeunes élèves (vers 9-10 ans), à un moment de leur scolarité où ils sont encore peu exposés et assez empathiques pour une réceptivité optimale. Il s’adresse aussi aux élèves de collège afin de lutter contre le phénomène de "témoins passifs" en leur donnant les outils pour agir en proximité et en toute discrétion.

Pour cela, les lycéens ont organisé une animation lors de la journée nationale de lutte contre le harcèlement avec la mise en place d’une exposition d’affiches, la diffusion de courts métrages, clips et affiches primés au concours ainsi que l’affichage des travaux des élèves. D’autre part, les élèves de l’équipe d’ambassadeurs étaient présents sur un stand pour informer, sensibiliser, discuter pour répondre aux interrogations de tous. De nouveaux ambassadeurs ont été recrutés pour l’année 2018-2019 et seront formés.




Le Collège François Brossette mobilisé contre le harcèlement scolaire

Les élèves et le personnel du Collège François Brossette se sont particulièrement mobilisés du 5 au 11 novembre autour de la lutte contre le harcèlement scolaire.

Dès le début de la semaine, en salle de permanence, les élèves ont fait un brainstorming autour du mot harcèlement qui a donné lieu à la réalisation de deux mots croisés géants affichés par les élèves dans le hall de l’établissement.


Jeudi 8 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire ; élèves et personnels ont revêtus un tee-shirt, sweat, blouson...bleus, symbolique empruntée aux pays anglo-saxons.

En fin de semaine, à partir d’une branche tombée suite aux chutes de neige, les élèves ont constitué un « arbre à maux ». Chacun a pu inscrire, sur une feuille rouge « les mots qui blessent » ou « les mots qui soignent » sur une feuille jaune.



Non au harcèlement au lycée de la Côtière

Dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire plusieurs actions ont été mises en place au lycée de la Côtière à La Boisse.
Tout d’abord, les enseignants ont été sollicités par les 20 ambassadeurs lycéens pour prévoir pendant leur cours, un moment dédié au harcèlement scolaire avec la lecture de témoignages suivi d’un temps d’échange.


Puis, les ambassadeurs ont installé et tenu un stand dans le hall de l’établissement afin de susciter l’interaction avec les élèves sur les temps récréatifs, et initier un concours d’affiches pour le prix «Non au harcèlement». Ils arboraient tous un badge «Non au harcèlement» tout comme de nombreux personnels de l’établissement.
Enfin, les ambassadeurs lycéens ont sollicité le groupe théâtre du lycée qui a préparé des improvisations théâtrales surprises au restaurant scolaire mettant en scène une élève harcelée au moment du débarrassage, suivie de l’intervention d’une ambassadrice lycéenne.



À consulter : le dossier de presse de l’académie de Lyon

Le site non au harcelement

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie