Académie

partager cette page

Retours sur les commémorations du 11 novembre 2018
Mémoire et citoyenneté  - Académie  - 19/11/2018

Marie-Danièle Campion, Rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, Rectrice de l’académie de Lyon, Chancelière des universités, a participé aux cérémonies du 11 novembre.

Conviée par les Associations d’Anciens Combattants et de Résistants, la Rectrice s’est rendue tout d’abord Place Bellecour à 10h aux cotés de Pascal MAILHOS, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les élèves des établissements scolaires de l’académie se sont particulièrement mobilisés en tant que spectateurs mais aussi acteurs avec les Cadets de la Défense du Rhône. 250 élèves provenant des chorales de collèges des différents arrondissements de Lyon ont chanté des airs patriotiques de la période de 14-18.


Photo Laurent Boisselier et Valérie Ladigue

À 15h00, la Rectrice s’est déplacée au cimetière de la Mulatière pour la cérémonie d’hommage en la mémoire des soldats musulmans morts pour la France durant la guerre de 1914-1918.
Enfin, la Rectrice a rejoint en fin d’après-midi la Grande Synagogue de Lyon pour célébrer le 100ème anniversaire de la fin de la Grande Guerre, à la mémoire du Grand Rabbin Abraham BLOCH, Aumônier Militaire mort pour la France.



Commémorations au lycée du Parc – 12 novembre 2018

En cette année de 100ème anniversaire de la signature de l'armistice de 1918, le Lycée du Parc a commémoré le souvenir de tous les anciens élèves et maîtres, morts pour la France. Une cérémonie en leur hommage a eu lieu le lundi 12 novembre 2018 à 11 heures, dans l'Atrium du Lycée du Parc.

La Rectrice, a participé à cette cérémonie aux côtés du Proviseur du Lycée du Parc, Pascal Charpentier ainsi que des personnels et anciens personnels et d'anciens élèves et élèves du lycée.


La cérémonie de commémoration s’est articulée autour de plusieurs temps forts.       
Des élèves de l'école élémentaire Jean Rostand et du collège Vendôme ont lu des textes marquants. Un discours a été prononcé par Rémi Gouriet, étudiant en Khâgne 2nde année au Lycée du Parc.


Après le discours de la Rectrice, des gerbes ont été déposées devant les plaques commémoratives de l'Atrium du lycée.


La cérémonie s’est achevée par une minute de silence puis par le chant a capella de La Marseillaise par des élèves du Lycée du Parc, sous la direction de Monsieur Baleste, professeur de musique.


Copyright "Lycée du Parc - Lyon"


Copyright "Lycée du Parc - Lyon"


Copyright "Lycée du Parc - Lyon"

Centenaire de la 1re Guerre Mondiale – Présentation de Catherine Vercueil

Commémorations au lycée Ampère – 9 novembre 2018

En ce centenaire de l’armistice, la cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918 a pris une place particulièrement solennelle au Lycée Ampère.


Chaque jour, tous les élèves et étudiants longent l’imposant monument aux morts, gravé de plus de 567 noms.


Une grande partie de la communauté éducative a pu assister à la cérémonie qui a débutée par le discours de Mme Brugeas, Proviseure du Lycée, puis, la sonnerie aux morts a retenti. Les élèves du collège et de l’atelier théâtre du lycée ont fait la lecture des textes d’Edmund Blunden et de Blaise Cendrars. Monsieur le Sous-Préfet à prononcé un discours avant le dépôt de gerbes devant le monument aux morts. Enfin la chorale du Collège et les élèves de la maîtrise de l’Opéra de Lyon ont chanté la Marseillaise.


Photos Laurent Boisselier et Valérie Ladigue


Photos Laurent Boisselier et Valérie Ladigue

Collège Georges Charpak - Le relais de la Paix


L'UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) a souhaité s'associer à la commémoration du centenaire de l'Armistice 1918. C'est ainsi qu'a été initié, en partenariat avec la Garde Nationale, « Le relais de la Paix », action associant pratique sportive et devoir de mémoire.


Le collège George Charpak de Gex s'est spontanément lancé dans cette action ; un projet qui a débuté concrètement mardi 6 novembre pour deux élèves très impliqués dans leur établissement qui, accompagnés d'un professeur, sont allés recueillir à Paris sous l'Arc de Triomphe la flamme du soldat inconnu, lors d'une cérémonie solennelle.


Vendredi 9 novembre en soirée, c'est l'ensemble de l'établissement qui s'est associé à cet événement. Après un moment de recueillement au monument aux morts, 5 élèves du collège George Charpak et de l'école Parozet se sont relayés pour porter la flamme de Gex jusqu'au col de la Faucille.


Marilyne Rémer, inspectrice d'académie, directrice académique des services de l'éducation nationale de l'Ain et Patrice Dunant, maire de la cité Gessienne se sont joints à l'ensemble de la délégation grossie par la présence de nombreux parents pour gravir la dernière étape menant jusqu'au Mont Rond. C'est là, à 1688 m d'altitude, sous un ciel étoilé, que la jeunesse Gessienne a rendu un vibrant hommage aux nombreuses victimes de la Grande Guerre.


La flamme a ensuite pris la direction de Saint-Denis-les-Bourg, les élèves du collège Yvon Morandat prenant le relais jusqu'à Bourg-en-Bresse, où se déroulait la cérémonie officielle du 11 novembre en présence des représentants de l'état, des collectivités territoriales et des anciens combattants.








Vidéo : 11 Novembre 2018, un relais de la Paix pour ne pas oublier

Champs des âmes - mardi 6 novembre 2018 Saint-Étienne


La cérémonie du Champ des âmes s’est déroulée le mardi 6 novembre place Jean Jaurès à Saint-Etienne. Cette manifestation labélisée par la Mission du Centenaire et organisée par la ville de Saint-Etienne, a permis à 27 écoles stéphanoises et 41 classes de participer au devoir mémoriel. Les élèves ont déposé les 6 000 bleuets mentionnant le nom des 6 000 poilus stéphanois tombés sur le champ de bataille et ont constitué un parterre de fleurs au pied du buste de Jean Jaurès. Un parcours de mémoire prenant la forme d’un rallye dans la vile, conçu par l’Office nationale des Anciens Combattants et Victimes de guerre (ONACVG) avec la ville de Saint-Etienne a permis à 18 classes de suivre les traces de la Grande Guerre à Saint- Etienne.

Ciné Concert de Balbigny - vendredi 9 novembre


Le ciné concert qui s’est déroulé vendredi 9 novembre à Balbigny a été l’aboutissement d’un travail d’une année scolaire pour les écoles de Balbigny, Rozier-en-Donzy et Nervieux-Mizerieux. Ce projet labellisé par la Mission du Centenaire, a permis d’une part la constitution d’un musée d’école, construit et présenté par les élèves de l’école de Balbigny et d’autre part la représentation d’un ciné concert. Chacune des écoles a interprété des chants de la grande Guerre devant un public nombreux en présence des maires des communes, des élus, et de Jean-Pierre BATAILLER, IA-Dasen de la Loire.









Commémoration du centenaire de l’armistice de 1918 au lycée Carnot Roanne

Dans le cadre des commémorations du centenaire de l’armistice de 1918, le lycée Carnot a souhaité organiser une cérémonie solennelle d’hommage aux anciens professeurs et élèves de l’établissement morts pour la France. Cet hommage a été précédé d’un travail des classes de Seconde intitulé : Mémoire familiale de la guerre, réalité et transmission.


La cérémonie, rassembant tous les élèves des classes de Seconde et les élus du Conseil de vie lycéenne, a eu lieu en présence du Sous-préfet de Roanne, de Madame l’Inspectrice d’académie adjointe, de la Présidente du Comité Roannais du Souvenir Français, de son porte-drapeau, de représentants d’associations et d’une belle délégation de la Préparation Militaire Marine de Roanne.


La cérémonie a débuté par les interventions de la Proviseure de la cité scolaire qui, après avoir remercié les invités de leur présence, a précisé le sens de cette cérémonie et de ce travail. L’Inspectrice d’académie adjointe a souligné la qualité du travail des élèves et l’opportunité de cette manifestation pour la transmission des valeurs démocratiques. Le Sous-préfet a lu le message du Président de la République à l’occasion du 11 novembre et a souligné l’importance comme l’actualité de l’acte commémoratif. La cérémonie s’est poursuivie par la lecture de textes et a été marquée par la remise solennelle aux lycéens du drapeau de l’Association des Victimes et Rescapés des Camps nazis du Travail forcé (réquisitionnés et déportés dans le cadre du Service du Travail Obligatoire). La cérémonie s’est ensuite conclue devant la plaque commémorative du lycée par l’appel aux morts, la sonnerie aux morts et la traditionnelle minute de silence.


partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie