Langues vivantes et langues et cultures de l'Antiquité

partager cette page

Journée franco-allemande Deutsch-Französischer tag
Langues vivantes et langues et cultures de l'Antiquité  - 30/01/2019

La "journée franco-allemande" du 22 janvier permet chaque année de mieux faire connaître, dans les écoles et les établissements scolaires, la culture et la langue du pays partenaire.



À l'occasion de l'édition 2019, un nouveau Traité de coopération franco-allemande est signé ce 22 janvier 2019 à Aix-la-Chapelle. Il vient prolonger et approfondir les engagements du Traité de l’Élysée du 22 janvier 1963.
La "journée franco-allemande" a lieu avec le soutien de nombreux partenaires, dont l'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj), le Goethe-Institut, l'Association de développement de l'enseignement de l'allemand en France (Adeaf), les Maisons franco-allemandes et de nombreuses entreprises qui peuvent accueillir des classes lors de la "Journée découverte" mise en œuvre par l'Ofaj.


Histoire et objectifs de la journée franco-allemande

La date symbolique du 22 janvier a été choisie en 2003 lors du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée. Signé le 22 janvier 1963, le Traité de l’Élysée portait l’ambition d’ancrer la réconciliation franco-allemande au sein de la société, en particulier par le biais de la culture et des échanges de jeunes. L'organisation d'une journée franco-allemande dans les écoles et les établissements scolaires le 22 janvier 2019 revêt une importance particulière en raison de la signature d'une nouvelle version du traité de l'Élysée.

Cette journée est un levier pour une meilleure connaissance du pays partenaire. Elle est l'occasion de présenter les relations franco-allemandes et d'informer les élèves et leurs familles sur les programmes d'échanges et de rencontres ainsi que sur les possibilités d'études et d'emploi dans le pays voisin. Elle doit contribuer à la promotion de la langue du pays partenaire. Cette journée est l'occasion de présenter aux élèves et à leurs familles les atouts que représente le choix de l'allemand comme première, deuxième ou troisième langue vivante dans un parcours scolaire et, plus largement, tout l'intérêt du plurilinguisme en Europe et dans le monde aujourd'hui.

L’académie de Lyon mobilisée pour la coopération éducative franco-allemande

La coopération éducative franco-allemande dans l’académie se traduit par de très nombreuses actions et des dispositifs variés favorisant le rayonnement de la langue allemande, ainsi que la mobilité des élèves et des enseignants.
Une « année de l’Allemagne dans l’académie de Lyon » en 2017-2018 a permis de mettre en avant les nombreuses initiatives. On peut ainsi citer les sections internationales Abibac du lycée Honoré d’Urfé (Saint-Etienne) et de la Cité Scolaire Internationale de Lyon-Gerland, les sections franco-allemandes en lycées professionnels, les programmes de mobilité individuelle Voltaire et Sauzay de l’OFAJ qui connaissent un succès croissant, le programme mobiklasse.de, les échanges franco-allemands d’enseignants du premier degré etc.
En 2019, l’entrée du premier lycée de l’académie dans le réseau Pasch marque une nouvelle fois la volonté de l’académie de développer les relations éducatives franco-allemandes.


Le partenariat PASCH au lycée Louis Armand

Dans le cadre de la journée franco-allemande, le lycée Louis Armand a fait son entrée dans le réseau PASCH.
PASCH (« Les écoles, partenaires de l'avenir ») est un réseau mondial de quelques     1 800 écoles dont l’objectif du programme est d’éveiller chez les jeunes à l’intérêt pour la langue allemande, l’Allemagne actuelle et sa société.


En savoir plus sur le réseau PASCH

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie