Réussite pour tous

partager cette page

École inclusive, visite de la rectrice à l'école du Mayollet à Roanne : une illustration des relations constructives avec les établissements médico-sociaux
Réussite pour tous  - 07/05/2019

L’école du Mayollet s’inscrit dans la dynamique inclusive de l’éducation nationale avec la présence en son sein d’une classe externalisée de l’Institut médico-éducatif André Romanet.



Ce partenariat permet d’offrir aux enfants en situation de handicap une scolarité adaptée et ajustée à leurs besoins. L’IME apporte par ailleurs ses propres ressources aux établissements scolaires, dans une logique de gagnant-gagnant.


Cette forme de relations constructives illustre parfaitement la politique inclusive de l’académie de Lyon, et au-delà de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes. Une convention signée en 2016 entre les académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon et l’Agence Régionale de Santé impulse notamment le développement des dispositifs de scolarisation externalisée des établissements médicaux-sociaux dans les écoles, les collèges et les lycées.

Le déplacement de la rectrice le 3 mai aux côtés de l’Inspecteur d’académie des services départementaux de la Loire, de la députée Nathalie Sarles, de Jean-Claude Jaboulay, directeur de territoire à la fondation OVE, gestionnaire de l’institut médico-social André Romanet, et de Laurent Legendard, délégué départemental de l’ARS a permis d’illustrer les relations constructives des services de l’éducation nationale dans le département de la Loire avec les établissements médico-sociaux et l’ARS. 
L’IME André Romanet, géré par la fondation OVE, accueille une trentaine enfants présentant une déficience intellectuelle et/ou des troubles du spectre autistique. L’Education nationale affecte des enseignants spécialisés dans l’unité d’enseignement de l’IME. Les 30 enfants accueillis dans l’établissement médico-éducatif se voient ainsi proposer différentes modalités de scolarisation évolutives dans le temps :

  • Lorsque les besoins des enfants exigent un fort étayage de l’équipe médico-social, les enfants peuvent être scolarisés dans un dispositif interne à l’IME. C’est le cas pour 14 d’entre eux en 2018-2019 ;
  • Dès que possible, les scolarisations en milieu ordinaire sont favorisées selon différentes modalités :
  1. En classe externalisée implantée à l’école primaire du Mayollet à Roanne (10 enfants sont concernés) ;
  2. En classe externalisée implantée au collège Schweitzer à Roanne (12 enfants).

La dynamique inclusive de l’académie de Lyon

Dans l’académie de Lyon, la scolarisation des élèves en situation de handicap a fortement progressé, en particulier dans le second degré, grâce au partenariat mené avec l’Agence régionale de santé (ARS) et l’ensemble des acteurs dont les associations représentant les usagers.
Plusieurs points forts portent la dynamique inclusive de l’académie de Lyon :

  • un partenariat solide et efficace avec les MDPH (maisons départementales des personnes handicapées) des 3 départements, la Direction de l’autonomie de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et un réseau d’associations représentant les usagers (associations gestionnaires des établissements et services médico-sociaux, associations de parents d’élèves handicapés...) ;
  • un dynamisme dans le domaine de la scolarisation des élèves présentant un spectre du trouble de l’autisme avec un partenariat actif avec le Centre de ressources autisme Rhône-Alpes ;
  • une offre intéressante en matière de handicaps sensoriels avec notamment un pôle autour de la déficience visuelle à la Cité scolaire René Pellet de Villeurbanne et un pôle d’enseignement pour les jeunes sourds proposant notamment un enseignement bilingue LSF/français écrit, de la maternelle au lycée, dans le département du Rhône ;
  • une dynamique inclusive impulsée par l’académie soutenue par la création de postes spécifiques : postes de coordonnateurs pour les ULIS 1er et 2nd degrés, postes d’enseignants référents, postes d’enseignants mis à la disposition des établissements et services médico-sociaux et sanitaires, postes de conseillers pédagogiques ASH et de chargés de mission pour l’École inclusive ;
  • une dynamique inclusive inscrite dans une politique de région académique : cette dynamique a été renforcée par la convention régionale thématique en faveur de l’École inclusive signée par les 3 académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon et l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes en septembre 2016 . Cette convention a pour objectif de renforcer la collaboration entre les établissements scolaires et le secteur médico-social.

Vers l’émergence d’un service public du handicap

L’émergence d’un service public du handicap dans l’académie de Lyon doit permettre de réaliser l’objectif d’une Ecole pleinement inclusive avec des accompagnants mieux formés et mieux considérés. Pour répondre à cet objectif, plusieurs chantiers sont à l’œuvre :

  • une nouvelle organisation de l’inclusion des élèves en situation de handicap avec la création de PIAL (Pôles Inclusifs d’accompagnement localisées) : moyens d’accompagnement en pôle (aides humaines, pédagogiques), pouvant être mieux articulées avec d’autres accompagnements médico-éducatifs, mobilisation de tous les enseignants pour identifier les besoins des élèves et mettre en œuvre les réponses adéquates au niveau de la classe, mais aussi de l’établissement ;
  • Pour la rentrée 2019, l’académie travaille au repérage pour une mise en œuvre d’une centaine de PIAL (10 circonscriptions, 72 collèges disposant d’une ULIS, 10 lycées) ;
  • la formation de tous les enseignants de l’académie pour une mobilisation élargie en faveur de l’École inclusive, avec le recours à des enseignants ressources qui peuvent outiller les équipes pédagogiques ;
  • la consolidation du travail en partenariat entre l’Ecole et le secteur médico-social ou sanitaire ;
  • une collaboration étroite avec les familles et les associations représentant les usagers ;
  • l’appui de la recherche.

Effectifs et modes de scolarisation des élèves en situation de handicap dans l’académie de Lyon

Dans l’académie de Lyon, 19552 élèves en situation de handicap sont scolarisés en 2018-2019 dans les écoles et les établissements scolaires publics et privés de l’académie (17 847 en 2017 et 16 658 en 2016). Parmi ces 19 552 élèves, 14 454  sont en scolarisation individuelle (8207 élèves sont scolarisés dans le 1er degré et 6247 sont dans le second degré) et 5098 en scolarisation collective avec l’appui d’un dispositif ULIS.

Au niveau de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes (académies de Clermont-Ferrand Grenoble et Lyon), ce sont 48 777 enfants en situation de handicap qui sont scolarisés : 7 948 au sein d’un établissement médico-social dont 1 332 au sein d’une Unité d’enseignement avec une modalité externalisée et 40 829 dans un établissement scolaire (école, collège, lycée).


À la rentrée 2018, l’académie de Lyon dispose de 471 dispositifs ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) dans les écoles et les établissements publics et privés : 97 dans le département de l’Ain, 105 dans la Loire et 269 dans le Rhône. Il est prévu une dizaine de création d’ULIS à la rentrée 2019.

La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement

Cette stratégie annoncée par le Premier ministre en avril 2018 se traduit par la création de nouvelles unités d’enseignement en maternelle autisme (UEMA) et la création d’unités d’enseignement élémentaire Troubles du spectre autistique (UEM TSA) qui viendront compléter les unités d’enseignement maternelle créées dans le cadre du 3e plan autisme.

Dans l’académie de Lyon :

  • 39 ULIS seront spécifiquement dédiées aux élèves autistes à la rentrée 2019 ;
  • 4 unités d’enseignement maternelle autisme ont été créées dans le cadre du 3e plan autisme (Saint-Jean-Bonnefonds dans la Loire, Prévessins-Moens dans l’Ain, Lyon 5e et Vénissieux dans le Rhône) ;
  • 1 unité d’enseignement élémentaire TSA a été créée à la rentrée 2018 dans la commune de Vaulx-en-Velin, portée par le SESSAD de l’association APAJH.

À la rentrée 2019 seront créées :

  • 1 unité d’enseignement maternelle autisme dans l’Ain ;
  • 1 unité d’enseignement élémentaire autisme dans la Loire.


Seront implantés également des postes de professeurs ressources autisme dans les 3 départements : 1 dans la Loire et 1 dans le Rhône à la rentrée 2019, 1 dans l’Ain à la rentrée 2020.

Un accompagnement des élèves vers l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle

Le rectorat de l’académie de Lyon et l’Université de Lyon (UDL) travaillent en partenariat pour informer les élèves en situation de handicap sur les études post-baccalauréat. Des soirées d’information à l’attention des élèves et de leur famille sont notamment organisées en présence des référents « handicap » des universités de l’académie afin de présenter les démarches à anticiper pour favoriser les parcours de réussite.


Une réflexion est menée par l’académie avec l’ensemble des partenaires pour accompagner efficacement l’insertion professionnelle des élèves en situation de handicap : Universités, Chambres consulaires, AGEFIPH, service public de l’emploi, associations et entreprises.

Un meilleur accompagnement humain des élèves en situation de handicap

Pour permettre un saut qualitatif en matière d’école inclusive, l’académie est engagée dans :

  • la formation des enseignants spécialisés ;
  • la formation de tous les enseignants, notamment ceux du 2nd degré historiquement plus éloignés des dispositifs tels que les ULIS ;
  • la revalorisation de l’activité professionnelle des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH).

En 2018-2019, l’Espé de l’académie de Lyon, en lien étroit avec les services académiques et les circonscriptions ASH départementales, a préparé enseignants 71 à la nouvelle certification CAPPEI (74 enseignants ont été préparé en 2017-2018).


Des plans départementaux de formation et le plan académique de formation proposent d’autres modules permettant à tous les enseignants de développer de nouvelles compétences et d’acquérir des gestes professionnels nécessaires à une meilleure prise en compte de besoins particuliers des élèves.
Tous les professeurs sont mieux préparés grâce à de nouveaux outils pour aider à la prise en charge des élèves : une plateforme de ressources pédagogique en ligne pour les professeurs, des postes de professeurs ressources.


L’académie de Lyon en collaboration avec l’Espe propose également des modules de formation d’initiatives nationales (MIN) pour former les enseignants et d’autres professionnels (CPE,  AESH) aux questions de l’école inclusive. Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse a validé la mise en œuvre de 12 MIN en 2019-2020 organisée dans notre académie.

Une mobilisation de l’académie, de la maternelle à l’enseignement supérieur dans le cadre d’événements de sensibilisation

ã l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées célébrée chaque année le 3 décembre, les écoles et établissements scolaires de l’académie se mobilisent pour mieux faire connaître les personnes en situation de handicap et les avantages que présente leur inclusion dans notre société. La journée est aussi l’occasion dans l’académie de mettre en lumière le travail mené en synergie par l’ensemble des acteurs investis dans la scolarisation et l’insertion professionnelles des élèves en situation de handicap :   éducation nationale et enseignement supérieur, collectivités territoriales, Agence régionale de Santé, associations de parents d’élèves et oeuvrant dans le champ du handicap, entreprises.


Un Festival international du film sur le handicap, organisé pour la première édition en février 2019, en partenariat avec l’Université Lumière Lyon 2 et la mairie de Lyon a permis une sensibilisation et une mise en lumière de parcours de réussite ambitieux d’élèves en situation de handicap. Plus de 500 élèves de l’académie de Lyon ont pu découvrir des courts métrages visant à sensibiliser le grand public aux questions de handicap et de maladie. Les élèves ont pu décerner le prix jeunesse académie de Lyon au court métrage « Ici et maintenant » du réalisateur Aurélien Matthieu.

Des dispositifs mis en place au niveau régional pour accompagner la scolarité des élèves en situation de handicap

PROJET AtoutDys
L’académie de Lyon s’est engagée dans la conception du projet Atoutdys qui un projet collectif, innovant et unique en France, associant familles, chercheurs, professionnels de la santé, de l’éducation nationale et de l’insertion professionnelle, des institutions publiques et privées, dont l’objectif est d’améliorer :

  • la connaissance des troubles Dys par le grand public ;
  • l’accès à l’information et à la formation sur le parcours de santé ;
  • l'accompagnement dans la vie quotidienne : école, travail, loisirs ;
  • le transfert des recherches en neurosciences vers la compréhension des troubles Dys.

Mon cartable connecté

« Mon cartable connecté » est une opération financée et mise en œuvre par l’association « Le collectif » présidé par Abdel Aïssou. Chaque région académique a été dotée d’environ 10 cartables qui seront adressés au siège de la région académique. Il permet à des enfants souffrant d’une pathologie cancéreuse de conserver un lien avec l’École, de poursuivre leurs apprentissages et de maintenir une relation sociale avec l’enseignant et les camarades de leur classe. « Mon cartable connecté » se présente sous forme d’une valise cabine comprenant tout le matériel nécessaire pour relier l’enfant malade à sa classe d’origine.

Robots lycéens

Le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a doté la région académique de « robots lycéens » qui permet la poursuite de la scolarisation des lycéens « empêchés ». Un protocole concernant l’utilisation des robots ainsi qu’une charte d’utilisation ont été mis en œuvre.

L’intervention des enseignants de l’académie de Lyon auprès des enfants hospitalisés

Dans l’académie de Lyon, les enfants hospitalisés dans les différents centres hospitaliers bénéficient de l’intervention d’enseignants du 1er degré (regroupés au sein de l’Ecole Spécialisée pour Enfants Malades) et du 2nd degré, exerçant également une partie de leur service au sein de la cité scolaire Elie Vignal, située à Caluire-et-Cuire.


L’institut d’Hématologie et d’Oncologie pédiatrique (IHOP) ainsi que tous les hôpitaux accueillant des enfants sur une longue durée bénéficient de la présence de ces enseignants. Il existe des conventions entre le rectorat de l’académie de Lyon, la cité Elie Vignal et les différents hôpitaux accueillant des enfants et des adolescents.




À consulter : La scolarisation des élèves en situation de handicap

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Cartes

Région académique

Carte Auvergne-Rhône-Alpes clermont lyon grenoble

3 DSDEN de l'académie de Lyon

Cartographie des DSDEN de l'académie