L'éducation au développement durable

En savoir plus

Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse est engagé pour lutter contre le changement climatique, pour la transition écologique et le développement durable, que ce soit à travers les programmes d’enseignement, l’intégration de la problématique de la transition énergétique dans la formation professionnelle ou encore le soutien aux projets pédagogique.

L’académie de Lyon se mobilise pour donner une large place, à tous les niveaux d’enseignement, à l’éducation au développement et à ses les enjeux pédagogiques, scientifiques et civiques.

La politique académique est menée en lien avec les partenaires pour aller vers une convergence accrue de politiques publiques conduite à l’échelle des territoires, et en s’adossant à la recherche.

 

La labellisation école ou établissement en démarche de développement durable (E2D) éco-école

Au niveau académique, 47 écoles, 87 collèges et 41 lycées possèdent au 1er septembre 2018 le label E3D. Cela représente entre 2 et 3% des écoles et presque 24% des établissements secondaires.

Ce label permet d’associer étroitement les partenaires (conseils départementaux, Métropole de Lyon et Saint-Etienne, conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, communautés de commune) qui s’associent pour financer des projets des écoles et établissements labellisés.

Une labellisation par territoire (écoles, collèges et lycées de secteur associés à un enseignement supérieur) est menée à partir de 2019. Pour ce faire quatre territoires dans l’académie ont été choisis (Saint-Étienne – lycée Fauriel -, Villefranche/Saône, Lyon 6ème, bassin d’Oyonnax). Pour impulser le travail en territoire, des hackathons ont été mis en place au mois de mai 2019.

Un travail partenarial est par ailleurs mené avec l’association Teragir, partenaire du ministère de l’Éducation nationale et la jeunesse, qui propose le label « éco-école ». Dans l’académie 91 écoles, 13 collèges et 6 écoles sont entrés dans le programme « éco-école ».

Certaines écoles et certains collèges ont conjointement les deux labels éco-école et E3D.


Les concours académiques

Les Experts du papier

L’académie de Lyon et l’éco-organisme national Citéo (fusion d’Ecofolio et Ecoemballage) ont signé une convention partenariale il y a un an et demi. Dans ce cadre, un concours académique « Les Experts du Papier » fait participer chaque année les écoles, collèges et lycées de l’académie afin de promouvoir le recyclage du papier.

Le concours académique des Jeunes pour l’eau

L’académie de Lyon et l’association nationale Teragir proposent un concours académique des Jeunes pour l’eau qui est la déclinaison locale du Stockholm Junior Water Prize (SJWP). Prix scientifique international (incluant les sciences sociales et humaines) destiné aux lycéens de 15 à 20 ans, il porte sur les enjeux de la préservation, de l’utilisation et du partage de l’eau. En 2016 et 2017, des lycées de l’académie de Lyon ont représenté la France au concours international qui a lieu à Stockholm, en Suède.


Le projet Marguerite, adossé à la recherche

Le projet Marguerite est un projet recherche-action qui vise à faire le lien entre l'agriculture urbaine et l'alimentation. Il est porté par l'équipe ACCES de l'Institut Français de l'Education (Ifé), l'Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS de Lyon) grâce à l'Unité Mixte de Recherche (UMR) Environnement Ville et Société (EVS). Plusieurs collèges et lycées du département de l’Ain y participent activement.


Le projet Risque Majeurs

L’académie de Lyon développe une sensibilisation aux risques majeurs à partir d’œuvres d’art ou d’objets de design. Dans ce cadre, elle développe, aux côtés de la préfecture de région,  des partenariats avec plusieurs musées d’Arts ou de Design présents sur le territoire de l’académie : musée des Beaux-Arts de Lyon, musée de la Plasturgie à Oyonnax en 2018, musée d’Art moderne et contemporain à Saint-Etienne, le Musée du tissu et des arts décoratifs de Lyon.


Des formations académiques

Des séminaires à destination des professeurs et des partenaires sont organisés avec le soutien de plusieurs intervenants, tels que le GRAIE (Groupe de Recherche Rhône Alpes sur les Infrastructures et l'Eau, l’AFB (l’agence française pour la Biodiversité), la DREAL, le GRAINE ou encore des collectivités territoriales.

Des référents E3D présents dans les établissements bénéficient quant à eux de formations qui peuvent prendre la forme de hackathons, avec l’appui du réseaux Canopé sur différentes thématiques, de l’alimentation au développement d’une administration exemplaire.

Un groupe académique de ressources Transversales EDD, composé de professeurs de différentes disciplines et niveaux (premier degré, collège, lycée professionnel technologique et général), ainsi que d’une gestionnaire et d’une infirmière, ont mis en place un livret sur la biodiversité et une mallette d'activités pédagogiques ludique et pluridisciplinaire. Le dispositif se présente sous forme d'un « tournesol des disciplines » avec des questions dont les réponses sont à trouver en lien avec une ou plusieurs activités proposées. Chaque année un thème est à l'honneur et fait l'objet d'un complément matériel à ajouter à la mallette. Le cahier des charges et une liste de recommandations va permettre à l’Ecole Centrale de Lyon de maquetter un premier prototype à la rentrée 2019.

 

Des projets innovants dans les établissements de l’académie

Les établissements des 3 départements développent des projets innovants, soutenus par un réseau de nombreux partenaires engagé dans l’éducation au développement durable et la transition écologique, notamment dans le Rhône l’association Ashoka et les péniches du Rhône.

 

Un engagement fort des élus lycéens

Les initiatives lycéennes sur la thématique du développement durable et de la transition écologique sont encouragées par le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse. Suite aux échanges entre les élus lycéens et le ministre en avril 2019, 5 axes de travail ont été particulièrement identifiés :

  • multiplier les projets d’éducation au développement durable comme par exemple l’obtention du label E3D (démarche globale de développement durable avec la mise en œuvre d'un projet établissant une continuité entre les enseignements, la vie scolaire, la gestion et la maintenance de la structure scolaire tout en s'ouvrant sur l'extérieur par le partenariat) pour développer ce label au sein des établissements scolaires ;
  • faire du développement durable une préoccupation majeure des CVL, avec notamment la généralisation des éco-délégués et la prise en compte systématique de cette thématique lors des réunions du CNVL ;
  • soutenir et développer les marches vertes pour la propreté (clean walk) ;
  • approfondir la présence des enjeux de développement durable dans les programmes et dans les enseignements ;
  • prendre en compte les enjeux de développement durable dans la Voie professionnelle et les Campus des métiers, notamment pour soutenir les métiers de la transition écologique.


Une mobilisation des services académiques

À l'occasion de la Semaine européenne du développement durable 2019, une sensibilisation des personnels du rectorat et des DSDEN de l'Ain, de la Loire et du Rhône a été menée à travers plusieurs événements :

  • Un temps d'information et de réflexion sur la thématique transition écologique
  • Un retour d'expérience de l'entrée en démarche d'adaptation à la transition écologique par un "expert" du monde de l'entreprise
  • Un world café avec des ateliers participatifs

  • Une exposition d'affiches élaborées par les élèves des écoles et établissements de l'académie labellisées E3D

  • Un défi individuel et collectif en vue de la réduction du nombre de gobelets jetables utilisés dans les services

  • La mise à disposition d'une boite à idées pour les personnels n'ayant pas participé au world café

Résultats 1 à 25 sur 34
 
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie