Lettre d’information – décembre 2021: 3 questions à Nathalie Mezureux

3 questions à Nathalie Mezureux, déléguée régionale académique pour la recherche et l’innovation en Auvergne Rhône Alpes (DRARI)

Nathalie Mezureux

Très mobilisée actuellement sur la mesure de soutien aux emplois de recherche et développement dans le cadre du plan de relance, mais également sur les stratégies d’accélération du Programme d’investissement d’avenir (PIA), et les pôles universitaires d’innovation en cours de constitution, la délégation régionale académique pour la recherche et l’innovation en Auvergne Rhône Alpes (DRARI), délégation singulière, a rejoint la région académique au 1er janvier 2021. Nous sommes allés à la rencontre de sa déléguée.

Nommée déléguée régionale académique à la recherche et à l’innovation en Auvergne Rhône Alpes (DRARI) par arrêté de la ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, Nathalie Mezureux, architecte et urbaniste générale de l’Etat, a pris ses fonctions le 1er juillet 2021.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle délégation ?

Les DRARI existaient avant le décret du 9 décembre 2020 sous la dénomination de délégations régionales à la recherche et la technologie (DRRT) alors sous l’autorité hiérarchique des Préfets de région et en relation fonctionnelle avec le Recteur. Aujourd’hui, c’est l’inverse : l’équipe de la DRRT, auparavant installée dans les locaux du secrétariat général au affaires régionales (SGAR), a donc déménagé au Rectorat de région académique le 1er  janvier 2021.

La DRARI exerce des missions très diverses dans les domaines de la recherche et de l’innovation, en lien avec les questions touchant au développement économique, assurant à ce titre des fonctions de pilotage, de représentation et d’expertise.

Comment travaille la DRARI avec les autres délégations ou les établissements ? 

Installée aux côté de la DRAES et de la DRAI qui exercent des missions essentielles sur le pilotage et l’immobilier de l’enseignement supérieur, la DRARI complète ainsi le pôle d’enseignement supérieur du rectorat de région académique sur les sujets de la recherche et de l’innovation.

Dans le cadre des nombreux projets issus du programme d’investissement d’avenir, la DRARI est appelée à partager avec d’autres délégations et directions les sujets portant sur le continuum entre le milieu scolaire, l’enseignement supérieur, la recherche, l’innovation et son transfert dans le monde socio-économique. Les campus de métiers et des qualifications, suivis par la DRAFFPIC sont par exemple des projets auxquels la DRARI est associée.

En parallèle, la DRARI intervient en soutien des nombreux établissements d’enseignement supérieur de la Région. Elle est en contact étroit avec leurs laboratoires de recherche et également avec les organismes de recherche nationaux présents sur le territoire régional. Elle instruit et expertise leurs projets de demandes financements du MESRI, sur ces domaines, dans le cadre par exemple du dialogue stratégique des établissements, des collaborations de recherche publique privée, des projets du PIA Régionalisé. A travers son instruction des CIR et des CIFRE, la DRARI joue également un rôle de soutien aux entreprises, qui attient dans notre région un volume financier très important.

Comment se porte la recherche en région AURA ?

La recherche se porte plutôt très très bien dans notre région ! C’est un territoire extrêmement actif en recherche publique et privée, ce qui est en lien avec sa place de première région industrielle de France. Nous comptons 40.000 chercheurs dont 16.000 chercheurs publics, 280 laboratoires de recherche, et depuis 10 ans, les acteurs ESRI de cette région ont été lauréats de plus de 300 projets du programme d’investissement d’avenir.

Les délégations régionales académiques pour la recherche et l’innovation en Auvergne Rhône Alpes (DRARI), crées par décret du 9 décembre 2020, ont la particularité d’exercer leurs missions à la fois auprès du Recteur de région académique et du Préfet de Région. La déléguée régional académique exerce en effet sous l'autorité fonctionnelle du Préfet de région, en raison de la nature interministérielle des politiques de recherche et d'innovation, et sous l’autorité hiérarchique du Recteur de région académique et du Recteur délégué à l’ESRI, pour les domaines de la recherche, de la technologie, de l'innovation et de la culture scientifique, technique et industrielle relevant de la Région académique. Les DRARI sont pilotées et coordonnées par la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) du MESRI.

Dans ce cadre la DRARI :

  • Instruit les dossiers de crédit impôt recherche (CIR) et des contrats industriel de formation à la recherche (CIFRE).
  • Contribue à la valorisation, le transfert de technologies de la recherche publique vers les entreprises.
  • Contribue au développement et à la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle.
  • Répartit et attribue des subventions dans les domaines de la recherche, de la technologie, de l'innovation et de la culture scientifique, technique et industrielle.
  • Met en œuvre des mesures visant à développer la recherche et l'innovation et l'emploi scientifique dans les entreprises.
  • Participe au dispositif régional d'intelligence économique ainsi qu'à la chaîne de sécurité concourant à la protection du patrimoine scientifique et technologique de la Nation ;
  • Contribue à la « stratégie de recherche et d'innovation pour une spécialisation intelligente » mise en œuvre par le conseil régional.
  • Instruit et expertise des projets de recherche, de transfert et de diffusion technologiques, en notamment dans le cadre des programmes européens.