Lettre d’information – décembre 2021: Point sur France Relance #1

Transformation numérique de l’enseignement pour garantir la continuité pédagogique

Afin de redresser durablement l’économie française, un plan exceptionnel et d’envergure de 100 milliards d’euros – France Relance – a été lancé par le gouvernement. A ce titre, ce plan de relance comporte un important volet dédié à la transformation numérique de l’enseignement.

Plus de 13 M€ de dotation pour la région académique pour renforcer la continuité grâce au numérique.

Au-delà d’assurer la continuité pédagogique lors de la crise sanitaire, ces nouveaux équipements et projets visent à améliorer la progression et les modalités de travail des élèves et des étudiants à long terme, via la mise en place de pratiques innovantes. La région académique mène cette transformation en lien étroit avec les établissements.

Socle numérique pour l’école élémentaire

Dans les écoles, différents appels à projet sont en cours pour financer des équipements (tableau numérique, ordinateur, tablette, outil de visio…) et des ressources et de services numériques (applications pour les enseignants, environnement numérique de travail...).

À l’issue de la première vague de l’appel à projets « socle numérique » sur la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 1013 projets qui ont été retenus sur les 1106 déposés (92%).

Pour l’ensemble des appels à projets, la dotation de la région académique se montera à 11,7 millions d'euros.

Hybridation au lycée

Les lycées ont dû s’adapter et développer très vite un enseignement hybride (mêlant présentiel et distanciel pour une partie de la classe ou la totalité) depuis le début de la crise sanitaire. Porté par le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et la région académique, l’appel à projets France Relance consacre 2 M€ à l’équipement des lycées en matériel d’hybridation (barres de son et outil de visio directionnel). Ce déploiement sera accompagné par la mise en place d’une formation sur l’hybridation des enseignements.

Via l’appel à projets « Hybridation des formations de l’enseignement supérieur », l’État entend aider les établissements d’enseignement supérieur à développer une offre de formations hybrides afin de permettre à chacun de poursuivre ses études, indépendamment de l’évolution de la situation sanitaire.