Formation

partager cette page
En savoir plus

Qualité et formation professionnelle

Les Campus des métiers et des qualifications

Pour répondre aux besoins de l’économie, les campus des métiers et des qualifications ont été développés sur l’ensemble du territoire national. Ils constituent de véritables pôles d’excellence spécialisés par filière professionnelle.

La France compte à la rentrée 2017 78 campus des métiers et des qualifications qui regroupent des établissements secondaires et universitaire, des CFA, des centres de recherche et des entreprises qui travaillent ensemble autour d’un secteur d’activité d’excellence sur un territoire donné : aéronautique, bâtiment et travaux publics, énergies nouvelles, numérique, métallurgie...

À consulter :

la carte nationale des Campus des métiers et des qualifications


Les 4 Campus des métiers et des qualifications de l’académie de Lyon
 :

Le Campus des métiers et des qualifications Plasticampus labellisé en 2013

Il fédère au sein de la Plastics Vallée, le lycée des métiers Arbez Carme de Bellignat, le Greta Val-Bugey-Léman, le centre interrégional de la formation alternée de la plasturgie (CIRFAP), l’institut de formation alternée pour l’industrie de Auvergne-Rhône-Alpes (IFAI), l’institut national de sciences appliquées de Lyon (INSA), le pôle de compétitivité Plastipolis, le pôle européen de la plasturgie et les entreprises du secteur d’activité.

Télécharger la fiche de présentation complète du campus des métiers et des qualifications Plasticampus

Le Campus des métiers et des qualifications « Textile, mode, cuir et design » labellisé en 2014

Il est porté par la cité scolaire La Martinière Diderot (Lyon 1er). Il s’appuie sur un réseau déjà très actif et un appareil de formation professionnelle dont l’étendue est unique au plan national. Il prolonge la dynamique du réseau « textile-mode-cuir » labellisé lycée des métiers, de la plateforme technologique « Text’in » et des nombreuses actions déjà conduites. Il y associe les acteurs de la filière cuir et le lycée du Dauphiné à Romans-sur-Isère (académie de Grenoble)

Télécharger la fiche de présentation complète du campus des métiers et des qualifications Textile, mode, cuir et design

Le Campus des métiers et des qualifications « Design et habitat » labellisé en 2015

Il est porté par le lycée Monnet Fourneyron et l’école nationale d’ingénieurs de Saint Étienne. Il fédère, autour de la Cité du design, des lycées, des lycées professionnels et des CFA ainsi que des établissements d’enseignement supérieur : université, école d’ingénieurs et aussi d’architecture avec leurs laboratoires. Le campus est fortement soutenu par les professionnels de la Loire dont la CAPEB et la fédération du BTP qui en assure la présidence.

Télécharger la fiche de présentation complète du campus des métiers et des qualifications "design et habitat"

Le Campus des métiers et des qualifications « Lumière intelligente et solutions d'éclairage durables » labellisé en 2017

Il est porté par le lycée Edouard Branly et met en synergie des établissements de formation pour favoriser l'élévation des compétences professionnelles afin de développer l'activité et le rayonnement économique des entreprises de la filière éclairage. Autour d'entreprises regroupées par le Cluster Lumière se retrouvent un réseau de lycées lyonnais et des CFA de branches assurant des formations dans le domaine du génie électrique et numérique, et un réseau d'établissement d'enseignement supérieur tels que l'Insa, l'Entpe, l'Ensatt, l'Université Claude Bernard Lyon 1 et l'Université Jean Moulin Lyon 3. C'est le premier campus en France dédié à la filière éclairage.

Lycée des métiers

Ce label montre l’engagement de l’établissement dans une démarche d’amélioration continue de son offre de formations professionnelles construite autour d'un ensemble de métiers et de parcours de formation, sa prise en compte des attentes des élèves, sa mise en place des partenariats actifs, tant avec le milieu économique qu'avec les collectivités territoriales.

Le label "lycée des métiers" est inscrit dans le code de l'éducation aux articles D335-1 D335-2 D335-3 et D335-4. Ces articles définissent les critères nationaux obligatoires ainsi que la procédure de mise en œuvre.

La circulaire n° 2016-129 du 31 août 2016 présente les évolutions du label pour :

  • rendre visible l'offre de formation professionnelle pour les usagers et les partenaires de l'école ;
  • encourager les démarches d'amélioration continue, telles que Qualéduc ;
  • reconnaître et valoriser une dynamique particulière déployée par l'établissement.

La démarche de labellisation


 

La boite à outils de l’auditeur
La boite à outils de l’établissement

Les critères de labellisation (modifié par le décret du 27 janvier 2016)

Les 7 critères nationaux et un critère académique soit 8 critères en tout.

  • Critère 1 : Une offre de formations professionnelles construite autour d'un ensemble de métiers et de parcours de formation.
  • Critère 2 : L'accueil de publics de statuts différents.
  • Critère 3 : Un partenariat actif avec le tissu économique local et les organismes de proximité agissant dans les domaines de la formation professionnelle, de l'orientation et de l'insertion ;
  • Critère 4 : L'organisation d'actions culturelles ;
  • Critère 5 : La mise en œuvre d'actions visant à l'ouverture internationale ;
  • Critère 6°: La mise en place et le suivi d'actions pour prévenir le décrochage scolaire et pour accueillir des jeunes bénéficiant du droit au retour en formation initiale prévu à l'article L. 122-2 ;
  • Critère 7 : Une politique active de communication ;
  • Critère 8 : une stratégie de formation en milieu professionnel



Les lycées des métiers de l'académie de Lyon

Consultez la liste des lycées des métiers de l’académie de Lyon

Textes de référence

Décret n°2005-1394 du 10 novembre 2005 relatif au label « lycée des métiers »
Décret n° 2016-48 du 27 janvier 2016 modifiant les dispositions relatives au label « lycée des métiers »
Circulaire N°2016-129 du 31 août 2016- Le lycée des métiers

QualÉduc

Qualéduc est un outil mis à disposition des établissements et des corps d'inspection pour développer une démarche d'assurance qualité : fondée sur l'amélioration continue. Qualéduc permet l'élaboration ou l'actualisation d'un diagnostic, d'un dispositif, d'un projet d'établissement, d'un contrat d'objectifs, d'un suivi de labellisation, ou de toute démarche de projet.

Depuis de nombreuses années, les conditions et les modalités de pilotage évoluent au sein de notre système éducatif :

  • développement de l’autonomie des établissements ;
  • management par le projet (diagnostic initial, définitions des objectifs du projet d’établissement, démarche de contractualisation et dialogue de gestion avec les responsables académiques) ;
  • mise en place de labels et de réseaux (lycée des métiers, campus des métiers et des qualifications, etc.).

Cette évolution implique que les établissements scolaires formalisent des objectifs s’inscrivant dans le cadre de la politique nationale et de leur environnement socioéconomique, qu’ils explicitent la manière de les atteindre et qu’ils mesurent leur progression.  Il leur revient également de faire partager à la communauté éducative, les éléments de cette progression à chaque étape de son élaboration. La nécessité de cette auto-évaluation est régulièrement rappelée dans plusieurs textes depuis les années 1990. Elle est indissociable de l’autonomie de l’établissement.

Écrire ce que l’on veut faire collectivement, faire ce que l’on a écrit, mesurer les progrès pour réagir, agir et faire la preuve sont les éléments clés de l’assurance qualité.

Une démarche qualité se fonde sur des principes :

  • l’attention aux parties prenantes internes et externes à l’établissement ;
  • l’importance du leadership et l’engagement de la direction ;
  • la démarche participative, l’implication des personnels ;
  • l’approche processus ;
  • l’analyse des risques : prévention plutôt que correction ;
  • l’amélioration continue ;
  • l’évaluation et l’auto-évaluation factuelles et fondées sur les données, les faits.

Dans ce cadre, Qualéduc est un outil d’auto-évaluation, évolutif et adaptable, mis à disposition des établissements. En aucune manière il n’est un dispositif supplémentaire, un nouveau label à obtenir, un processus imposé. Au contraire, il est intégrable à l’ensemble des processus dont l’établissement peut être l’objet, soit dans le cadre d’une politique publique, soit de sa propre initiative.

Le guide et les fiches Qualeduc sur Eduscol

Les pôles de stages dans l'académie de Lyon pour aider les élèves dans leur recherche de stage

Les pôles de stages décrits dans la circulaire ministérielle du 25 février 2015 visent à réunir, sur un territoire donné, un ensemble d'établissements publics locaux d'enseignement, d'acteurs du monde éducatif, professionnel et associatif en vue d'assurer un accès équitable et de qualité à des stages et des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), aux élèves de collège et de la voie professionnelle, aux apprentis et aux étudiants de section de technicien supérieur.

L’académie de Lyon fait le choix de redéployer les pôles de stages au sein des comités locaux école-entreprise (CLEE), décrits dans la circulaire ministérielle du 22 novembre 2016. Ils contribuent à l’atteinte des objectifs des pôles de stage.

Ce sont des lieux d’échanges et de partages de ressources entre les entreprises et les acteurs de l’éducation nationale. Ils constituent une force de proposition d’actions locales et ils structurent le rapprochement entre le monde de l’éducation et de l’entreprise au sein d’un bassin économique. Il est l'interlocuteur identifié du monde économique et professionnel pour engager et installer une dynamique partenariale au service de l'orientation et de la professionnalisation des jeunes.

En savoir plus sur les pôles de stages :

Les pôles de stages sur le site Eduscol
Circulaire du 25 février 2015 pour la mise en place dans les académies de pôles de stages sur le site ministériel
Circulaire ministérielle du 22 novembre 2016 sur les comités locaux école-entreprise


EDUFORPM, Norme ISO

EDUFORM

Le ministère de l'éducation nationale promeut une démarche qualité pour le public de la formation continue des adultes : le label Eduform. Le label Eduform s'adresse à l'ensemble des structures de formation continue de l'éducation nationale : GRETA, Gip-Fcip. Tous les organismes de formation continue publics ou privés qui préparent à des diplômes professionnels de l'éducation nationale peuvent demander à être labellisés Eduform, un label qui leur offre visibilité et attractivité. C'est aussi une garantie qualité pour les bénéficiaires et les clients.

Le label Eduform porte les valeurs de l'éducation nationale : laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités, mixité sociale et RSE. Il a pour ambition de placer le bénéficiaire au centre du dispositif et de le rendre véritablement acteur de son parcours de formation.

Eduform est attribué par le ministre de l'éducation nationale. Il est délivré pour trois ans après la réalisation d'un audit national. Chaque année, un audit national de suivi est organisé pour confirmer ou non l'attribution du label.

Le « sur mesure »

L'offre de formation sur mesure du réseau de la formation continue de l'éducation nationale concerne aussi bien le client, financeur ou prescripteur d'une prestation, que son bénéficiaire. Le référentiel de bonnes pratiques précise les modalités d'organisation pédagogique du « sur mesure » qui sont la « marque de fabrique » des GRETA fruit d'une longue expérience en matière de formation personnalisée.

Charte d’engagements

La charte d'engagements de service s'applique à toutes les prestations des Greta : formation, bilan, évaluation, aide à l'orientation, à la construction de projet, à l'insertion professionnelle, à l'accompagnement vers l'emploi et à la validation des acquis, préparation aux concours et aux certifications, étude et conseil. Elle concerne aussi bien les clients que les bénéficiaires des prestations.

En savoir plus sur EDUFORM

Norme ISO

Certain Greta ont une certification ISO 9001. Mettre en œuvre un système de gestion de la qualité selon les exigences de la norme ISO 9001 consiste à :

  • Démontrer l'aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences du client et aux exigences réglementaires applicables.
  • Chercher à accroître la satisfaction des clients par l'application efficace du système, et en particulier, mettre en œuvre un processus d'amélioration continue

La certification ISO 9001 constitue un socle pour s’assurer que les besoins des clients (ou usagers) sont bien pris en compte et que l’organisme y répond de manière pérenne.

H+ ou charte d'accueil des personnes en situation de handicap dans le cadre de la formation

La région Auvergne-Rhône-Alpes instaure un processus de développement qualitatif de l'accueil en formation des personnes en situation de handicap.

La démarche H+ est un outil opérationnel de la région visant à accompagner son plan sur l'égalité des chances dans les organismes de formation professionnelle.

Dans le cadre de son plan régional en faveur de l'égalité entre les personnes en situation de handicap et les personnes valides, l'accès des personnes en situation de handicap à l'offre de formation constitue un enjeu majeur pour la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Un engagement authentifié par la charte

La charte fait figure d'engagement matérialisé et permet de concrétiser la volonté d'agir sur des valeurs essentielles. 

Pour plus d'égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides

Le réseau des GRETA, signataire de cette charte, est  reconnu pour ses efforts en matière d'accueil en formation des personnes en situation de handicap.



partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie