Pilotage académique

partager cette page

Projet de l'académie 2013-2017

Le projet de l’académie de Lyon 2013-2017 soutient la stratégie nationale de la refondation de l’École tout en prenant en compte les spécificités, les forces, les faiblesses et les défis à relever dans notre académie.

Ce projet, issu du travail collectif de l’ensemble des acteurs du système éducatif académique, s’appuie sur 4 axes qui donnent le cap à suivre pour la période 2013-2017 :

  • garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’École
  • garantir les conditions de la réussite de tous les élèves
  • mieux piloter pour garantir l’équité territoriale
  • garantir le développement des compétences professionnelles de tous les personnels

Bilan du projet de l'académie 2013-2017

Le projet 2013-2017 de l’académie de Lyon a été bâti en référence à la loi d’orientation et de programmation du 8 juillet 2013 sur la refondation de l’École de la République.

Il a été construit autour de 4 grands objectifs : réduire l'écart de réussite scolaire entré élèves et entre établissements ; accompagner les parcours en encourageant l’ambition et la poursuite d'études et en réduisant la sélectivité au lycée ; prévenir l'exclusion en promouvant une école bienveillante ; rénover la formation initiale et continue des personnels en inscrivant le numérique au cœur des pratiques pédagogiques. Il s’est trouvé incarné dans le contrat d’objectifs 2014 – 2018 entre l’académie de Lyon et l’administration centrale, signé le 15 juillet 2014. Il est entré en résonance avec les principales réformes qui, depuis lors, ont irrigué notre système éducatif.

Ce bilan, qui se veut objectif, pointe à la fois des réussites et des marges de progrès, dessinant ainsi des pistes de travail propres à nourrir le prochain projet de l'académie de Lyon 2018-2022.

Axe 1 : Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’École

I. Garantir les apprentissages fondamentaux

Objectifs
  • Assurer la maîtrise de la langue
  • Enrichir la connaissance des nombres
  • Apprendre à comprendre
  • Renforcer la mise en œuvre d’un parcours culturel, linguistique et artistique, en particulier en éducation prioritaire
  • Rendre intelligible la complexité du monde
Bilan

Résultat des élèves à l'entrée en 6ème

En 2015, des résultats légèrement supérieurs à la moyenne nationale nationale : 83% des élèves ont acquis la compétence 1 « maîtrise de la langue » et 73% la compétence 3 « mathématiques et culture scientifique ».

Des résultats moins bons que ceux d’académies de profil similaire : l'équité n'est pas encore garantie

Résultat pour l'éducation prioritaire

Entre 2015 et 2017, un taux de scolarisation à 2 ans en REP et REP+ qui reste supérieure à la moyenne nationale

Actions mises en place dans l'éducation prioritaire depuis 2015 : « Plus de maîtres que de classes » (146,5 maîtres en 2016), pondération des services des enseignants en collège REP+, formation

Résultat des élèves au collège

Des résultats au DNB en progression (taux de réussite série général en 2017: 90,5%)

À la session 2016, taux d’accès au DNB (85,9%) supérieur à la moyenne nationale (84,2%) et qui a progressé plus vite qu’au niveau national

Entre 2015 et 2017, forte réduction des écarts de réussite entre les établissements en éducation prioritaire et le reste du secteur public (de -12,9 points à -6,7 points en REP+ et de -9,1 points à -5,6 points en REP)

Une hétérogénéité des performances des établissements qui reste cependant forte

II. Garantir un climat scolaire serein

Objectifs
  • Favoriser la mixité sociale afin de réduire les écarts entre les établissements en éducation prioritaire et les autres
  • Faire des établissements des cadres de vie accueillants et structurants
  • Évaluer autrement dans une école bienveillante
  • Trouver des alternatives à l'exclusion définitive
Bilan

Affectation en seconde

Depuis la rentrée 2016, pour favoriser la mixité scolaire, quasi disparition des vœux contingentés

État des lieux des exclusions définitives

Depuis 2013, légère baisse (74,6 collégiens pour 10 000 en 2016 contre 84 pour 10 000 en 2013) face à une légère augmentation au niveau national (61,4 contre 38 en 2017)

Lien École-Famille

Développement et valorisation de la co-éducation en éducation prioritaire mais également dans les autres territoires

Démocratie collégienne et lycéenne

Généralisation des Conseils de la vie collégienne dès 2016

Depuis 2015, forte baisse de la participation aux élections des Conseils de la vie lycéenne

Qualité du climat scolaire

Mise en place du groupe académique climat scolaire

Question du climat scolaire encore trop circonscrite à l'équipe vie scolaire

III. Construire l'éducation à l'égalité

Objectifs
  • Lutter contre les discriminations et les stéréotypes liés au genre
  • Favoriser la réussite de tous par la construction de parcours culturels
  • Améliorer la scolarisation, l’inclusion et la réussite des publics fragilisés
  • Renforcer l’éducation à la santé et à la citoyenneté
Bilan

Élèves en situation de handicap

Depuis 2013, accroissement régulier du nombres d’élèves scolarisés (+21% entre 2012 et 2015)

Augmentation du nombre d'ULIS (nombre total d'ULIS, public et privé , à la rentrée 2017 : 248 dans le 1er degré et  209 dans le 2nd degré)

Partenariat fort avec la MDPH et convention signée en 2016 entre l'ARS et la région académique

Égalité fille-garçon

Création d’une mission académique égalité pour lutter contre les stéréotypes liés au genre

Réduction des écarts de réussite entre éducation prioritaire et hors éducation prioritaire

Entre 2014 et 2016, progression plus forte du taux de validation des compétences du socle au DNB dans les établissements de l’éducation prioritaire que la moyenne académique

Depuis 2016, progrès de l’orientation des élèves de 3ème de l’éducation prioritaire en 2nde générale et technologique

Amélioration de la réussite en fin de 2nde générale et technologique ou professionnelle pour les élèves de 3ème de l’éducation prioritaire

Axe 1 Pistes de travail à envisager
  • Poursuivre le travail mené pour réduire les écarts de performance entre établissements et accroître le nombre d'élèves en situation de réussite
  • Dégager encore plus de moyens pour les CP et les CE1 en éducation prioritaire
  • Renforcer la maîtrise des fondamentaux
  • Renforcer l'appropriation des valeurs de la République et réaffirmer le principe de laïcité
  • Renforcer la cohérence des temps de l'élèves notamment sur le travail personnel
  • Faire du climat scolaire l'affaire de tous
  • Accroître l'accompagnement méthodologique des équipes sur les questions de vie scolaire

Axe 2 : Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves

I. Valoriser la continuité des apprentissages et la fluidité des parcours scolaires

Objectifs
  • Assurer la fluidité à l’intérieur des cycles
  • Garantir la continuité pédagogique pour prévenir les moments de rupture
  • Personnaliser les parcours et optimiser l’orientation des élèves
Bilan

Nouveaux cycles 2, 3 et 4

Baisse importante des redoublements (niveaux planchers en 2017 : 1,1% en CP et 0,2% en CM1)

Création du collège école-collège et des instances de cycles 3 dont la déclinaison reste à étoffer

Persistance du décalage pour certains élèves entre l'apprentissage de l'écrit et l'exigence de la maitrise de la lecture

Passage du collège au lycée

Amélioration sensible du flux collège-lycée avec un taux de passage qui a augmenté depuis 2015

Mise en place du parcours Avenir

Mise en place de la 2nde professionnelle à orientation progressive

Persistance d'une fragilité sur le redoublement en 3ème (3,6% pour 2,1% au niveau national), alternative aux capacités d’accueil contraintes en voie professionnelle

Un taux de redoublement en 2nde qui reste fort (3,9%, proche de la moyenne nationale)

II. Favoriser et accompagner des parcours ambitieux

Objectifs
  • Développer l’estime de soi et la confiance en ses aptitudes
  • Développer une meilleure connaissance des parcours de formation et des métiers
  • Faciliter pour tous l’accès à des parcours ambitieux
Bilan

Des indicateurs positifs du point de vue quantitatif

Progression de l'orientation vers la 2nde générale et technologique en fin de 3ème (+1 point entre 2015 et 2017 : 67,3% des élèves en 2017)

Augmentation du taux de poursuite d'études des nouveaux bacheliers en post-bac (de 73,1% en début de projet à 79% en 2016)

Baisse du pourcentage des jeunes en décrochage (-0,2% entre octobre 2015 et octobre 2016)

Continuum -3/+3

Renforcement des rapprochements entre lycées et établissements de l’enseignement supérieur

Axe 2 Pistes de travail à envisager

Renforcer le parcours Avenir pour travailler en profondeur sur le projet personnel et professionnel de l'élève sans qu'il soit réduit aux seules procédures d'orientation

S'assurer que l’augmentation du taux d'accès aux filières générales débouche sur la poursuite d'études longues

Assurer un accueil dans la voie technologique d'un nouveau public qui n'a pas trouvé de place dans la voie professionnelle

Renforcer l'accompagnement des élèves les plus fragiles, le plus souvent issus de l’éducation prioritaire, mais aussi de secteurs ruraux

Favoriser équitablement l'accès à toutes les voies du lycée en améliorant la prise en charge des classes hétérogènes

 

Axe 3 : Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale

I. Stabiliser l'organisation fonctionnelle et territoriale de l'académie

Objectifs
  • Affirmer une stratégie académique appuyée sur une dynamique de projet
  • Consacrer l’échelon départemental pour la mise en œuvre de la stratégie et du pilotage
  • Placer l’expertise pédagogique au cœur de l’organisation académique du pilotage des établissements
  • Développer une expertise administrative mutualisée au service du pilotage de proximité
  • Adapter les modalités d’allocation des moyens d’enseignement
Bilan

Définition de la stratégie académique et territoriale

Réflexion collégiale et suivi de la mise en œuvre de la stratégie au sein des comités de direction restreints et élargies

Mise en place d'un programme de travail académique pour les corps d'inspection

Pilotage pédagogique territorial par les Ia-Dasen

Harmonisation des modèles de calcul des DHG dans le 2nd degré

Rééquilibrage des dotations de chacun des départements par application du nouveau modèle ministériel de répartition dans le premier degré

Mobilisation de l'expertise pédagogique et travail avec le terrain

Développement de groupes de réflexion inter-catégoriels

Généralisation des inspecteurs référents et réalisation d'une charte

Nécessité de prendre en compte les apports de la recherche

Expertise administrative mutualisée

Échange de bonnes pratiques entre les services académiques et les services départementaux et approche transversale des problématiques

Développement du portail intranet académique Idéal

II. Promouvoir une démarche de mise en réseau prenant en compte les missions éducatives et les spécificités territoriales

Objectifs
  • Promouvoir la culture du travail en réseau
  • Développer le rôle des bassins d’éducation et de formation
  • Penser le pilotage académique des réseaux au service de l’ensemble des territoires
Bilan

Mise en réseau des établissements

Développement de la mise en réseau

Mise en réseau des établissements en partie ralentie par les exigences inhérentes au processus du changement

Bassins

Redynamisation du travail à l'échelon des bassins d’éducation et de formation : nouvelle charte, début de redéfinition des bassins, configuration différente de bassin avec la présence des corps d'inspection

III. Développer la responsabilité et l’autonomie des unités éducatives

Objectifs
  • Favoriser l’autonomie des établissements par un dialogue de gestion et de performance rénové
  • Penser le principe de contractualisation avec toutes les circonscriptions du 1er degré
  • Aider les établissements à procéder à leur auto-évaluation
  • Conforter auprès des Ia-Dasen le rôle des corps d’inspection dans le suivi des établissements
Bilan

Accompagnement de l'autonomie des unités d'enseignement

Dans le second degré, accompagnement par l’académie de l’autonomie des unités d’enseignement au service du parcours des élèves : 

  • dialogues annuels statégiques de gestion et dialogues conduits pour les contrats d’objectifs
  • contractualisation tripartite, cadre de référence pour l’ensemble des collèges et lycées publics de l’académie (en 2016-2017, 72 lycées et 38 collèges ont signé un contrat d'objectifs tripartite)
  • un outillage mis en place au service de ce pilotage : guide de contractualisation, utilisation d’une plateforme numérique (coopersco, puis Acora) pour le partage des documents, dossier d’aide à l’autoévaluation de l’établissement

Dans le 1er degré, une seule expérimentation en matière de contractualisation du fait de nombreux chantiers ouverts et de la spécificité des circonscriptions

Expertise des corps d'inspection

Sollicitation des corps d'inspection, dans le cadre de leur mission d'inspecteurs référents, dans une démarche de suivi et d'accompagnement des établissements

Axe 3 Pistes de travail à envisager
  • Articuler l'organisation fonctionnelle et territoriale de l'académie adaptée à la nouvelle donne de la réforme territoriale
  • Encourager la mise en réseau autour de problématiques communes
  • Développer le travail en bassins pour partager des problématiques, construire de nouvelles expertises et des réponses en lien avec la recherche
  • Favoriser l'expression de l’autonomie des établissements et écoles sur des problématiques données à une échelle territoriale pertinente

Axe 4 : Garantir le développement des compétences professionnelles de tous les personnels

I. Améliorer la formation des personnels en début de carrière

Objectifs
  • Ancrer une professionnalisation sur la manière d’apprendre et d’éduquer
  • Mettre en œuvre des formations diversifiées
  • Développer une capacité à évaluer sa pratique
Bilan

Une évolution de la formation dispensée par les Espé

Accent mis sur le développement d'une analyse réflective sur la valorisation et l'acquisition de compétences professionnelles à la lumière du référentiel

Bloc 4 relatif au contexte d'exercice du métier : se caractérise à la fois par sa diversité, voire sa richesse, mais aussi par son éparpillement

Progrès de la mise en place d'un tutorat mixte

II. Renforcer la formation continue de tous les personnels

Objectifs
  • Organiser les contenus autour du référentiel professionnel de compétences
  • Déployer la formation aux moments importants de la carrière
  • Développer des modalités de formation adaptées aux besoins
  • Élargir le vivier de formateurs
Bilan

Évolution et adaptation de la formation

Progrès de l'intégration des supports numériques dans les formations

Passage des formations d'initiative locale qui s'inscrivent dans une démarche collective de solutions à un problème clairement identifié et partagé par les acteurs, aux actions locales prioritaires correspondant à une logique territoriale plus marquée

Formation conséquentes pour la réforme du collège ou encore les valeurs de la République

III. Organiser la gestion des ressources humaines autour d'approches partagées

Objectifs
  • Soutenir le développement des potentiels
  • Accompagner les personnels en difficulté
  • Rendre possible une seconde carrière
Bilan

Accompagnement des personnels en difficulté

Un repérage plus facile et donc plus efficace

Des procédures écrites

Une application rigoureuse de la notion de reclassement aux agents déclarés inaptes

Axe 4 Pistes de travail à envisager

Consolider la formation et l'accompagnement des tuteurs et développer la professionnalisation des formateurs

Affirmer et renforcer la complémentarité des personnels engagés dans l'accompagnement : formateurs Espé, tuteurs de terrain, personnels de direction et d'inspection

Poursuivre l’adossement de la formation continue à la recherche, développer le continuum de formation et les équipes plurielles formation initiale | formation continue

Développer la fonction de formateur académique, initier un plan de formation de formateur inter-degrés

Formaliser un plan académique de formation 1er et 2nd degrés plus ambitieux et varié dans ses démarches (présentiels, distanciel, hybride) autorisant des parcours individuels de formations des personnels

Poursuivre l’accompagnement des personnels enseignants contractuels

Développer le soutien aux agents à fort potentiel

Favoriser l'appropriation des dispositifs existants par les différents acteurs

Élargie la palette des possibilités en matière de réorientation professionnelle

 
partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie