Retour sur la Journée de lutte contre le harcèlement scolaire

Cette année, la journée nationale contre le harcèlement entre élèves s'est déroulée le jeudi 18 novembre 2021.  Cette journée est l'occasion de rappeler combien la prévention et la lutte contre le harcèlement sont fondamentales pour permettre aux élèves d'avoir une scolarité épanouie dans le cadre de l'École de la confiance. Cette date marque également le lancement de la campagne de prévention 2021/2022.

Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Lyon, de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, et chancelier des universités, a tenu à s’adresser à nos élèves pour cette journée de lutte contre le harcèlement et rappeler les actions qui se tiennent au quotidien dans notre académie.

Retour sur des actions menées dans nos établissements

Dans l’Ain

  • Le collège Bel Air à Thoissey : une implication des élèves autour de nombreuses actions

Le collège Bel Air de Thoissey vient d'intégrer le programme pHARe. Pour cette première, l'établissement a organisé différentes activités tout au long de la journée : distribution de bracelets verts, expositions d'affiches faites par des classes, modification de la sonnerie du collège, un mur d'expression "Mieux vivre ensemble" et un escape Game.

Créations des élèves pour la journée Non au Harcèlement
  • Le collège Louis Armstrong de Beynost : une montée en puissance du programme pHARe

A l’occasion de la journée contre le harcèlement, l’ensemble des élèves et des professeurs du collège ont voulu montrer leur mobilisation contre le harcèlement. Pratiquement tous vêtus de blanc (dress code proposé aux volontaires), les élèves et les adultes se sont rassemblés dans la cour de récréation pour déployer une banderole NAH en intégrant des personnages en couleurs représentants la mobilisation des élèves du collège Louis Armstrong réalisée par les élèves du Conseil de Vie Collégienne (CVC). Des affiches NAH en langues étrangères arborées de leurs drapeaux étaient hissées dans les mains des élèves pour montrer que la problématique du harcèlement dépasse les frontières de l'Ecole et qu’elle est présente dans plusieurs pays.

Dans le cadre de la mise en place progressive du programme PHARE impulsé par la CPE, d'autres actions en lien avec le harcèlement sont intégrées au CESC, présidé par M. Aubes, principal-adjoint :

  • la projection du film "Arthur" pour les élèves de 6ème,
  • un escape game pour les élèves de 5ème,
  • formation de nos futurs ambassadeurs collégiens en lien avec les ambassadeurs lycéens du lycée de la Boisse  sur le niveau 4ème,
  • jeu de l'oie sur le harcèlement scolaire, sexiste ou sexuel pour les élèves de 3ème

Les élèves volontaires ont confectionné des livres sur le thème du harcèlement exposé au CDI.

Toutes les équipes éducatives et pédagogiques ainsi que l'équipe médico-social se sont engagées pour sensibiliser et impliquer tous les élèves du collège autour de la question du harcèlement scolaire.

Ces actions ont pour ambition d'améliorer le bien-être des élèves du collège et le climat scolaire de l’établissement. 

Dans la Loire

  • L'école de Marols : sensibiliser les plus jeunes

Pour cette journée, l'école de Marols  a mené des actions de sensibilisation auprès de ses élèves.

Dans une classe de CP/CE1/CE2, les élèves ont pu échanger autour d'une vidéo ayant gagné le concours "Non au harcèlement ». Une réflexion autour de cas concrets (petites histoires) par groupe a également été menée.

  • L’école primaire de Luriecq : mobiliser nos élèves sur cette thématique

A l’école primaire de Luriecq, un débat a été animé par un élève après le visionnage de deux vidéos du site "Non au harcèlement". Les élèves ont également mené une réflexion sur les droits et devoirs de chacun, puis se sont prêtés à un jeu de réflexion sur les sentiments et émotions.

  • Le collège Les Bruneaux : une communauté unie contre le harcèlement

Ce jeudi 18 novembre, les élus du CVC de 6ème et 5ème du collège Les Bruneaux, très engagés tout au long de l’année sur cette thématique, avec le soutien de leurs camarades, sont allés à la rencontre de l’ensemble des membres de la communauté éducative, élèves et adultes, pour leur demander un mot qui représente pour eux la lutte contre le harcèlement et le bien vivre ensemble. Ces mots ont ensuite été exploités sous forme de nuages de mots affichés dans l’établissement. Des petits nœuds verts, symboles de la solidarité de tous contre tout acte de discrimination ou de harcèlement, ainsi que des étiquettes avec le numéro vert 3020 ont été distribués.

Afin de renforcer le sentiment d’appartenance à l’établissement et de marquer un soutien individuel à cette lutte, les élèves ont demandé à tous, adultes et enfants, de porter un vêtement ou un accessoire vert ce jour-là.

Dans la même idée de bien vivre ensemble et de créer un sentiment de cohésion et de confiance, les délégués au CVC ont construit un « fil des mercis », pour que les personnes qui le souhaitent puissent remercier une autre personne du collège (un camarade, un professeur, un agent, etc…). Cette initiative tend, au-delà de cette journée dédiée à la lutte contre le harcèlement, à rendre les élèves moteur de la construction d’un climat serein dans l’établissement.

Ces actions s’inscrivent dans le dispositif pHARe mais plus largement dans un cadre de lutte contre toute forme de discrimination et de harcèlement, en favorisant l’ouverture culturelle, la prévention des conduites à risques, le développement de la solidarité et l’éducation à la santé et à la citoyenneté…

  • Le collège Albert Schweitzer de Riorges : "C'est pas comme si", un clip contre le harcèlement

Dans le Rhône

  • Le collège Duclos de Vaulx-en-velin : une équipe pédagogique et éducative impliquée pour des actions tout au long de l’année

Au collège Duclos de Vaulx-en-velin, l’équipe pédagogique a mené un important travail en amont afin de proposer différentes actions et travaux aux élèves. Des affiches ont été réalisées avec une professeure d'art plastique, une farandole des "non au harcèlement oui au respect oui à l'égalité "proposée aux élèves par l'AS Mme PEPIN.
Un escape game en classe d'anglais, suivi d'un débat avec des élèves de 4ème ont précédé une récréation surprise en musique avec des chansons choisies par l'assistante sociale, évoquant la question du harcèlement .

Puis un jeu" la ligne d'eau" a permis de travailler les représentations des élèves entre eux en cours de récréation notamment sur les relations filles-garçons et sur la question des réseaux sociaux et plus globalement du climat scolaire. Les élèves ont participé activement au débat en développant leur écoute et leur esprit critique.

Une journée bien remplie, pleine de surprises qui devrait permettre la prise de conscience de chacun et chacune et améliorer le climat scolaire en se poursuivant tout au long de l'année.

Classes décorées

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met à la disposition des élèves, des familles et des professionnels un numéro pour signaler les situations de harcèlement entre élèves.

Ce dispositif téléphonique, gratuit depuis tous les postes, propose écoute, conseil et orientation aux appelants. Lorsque les situations de harcèlement sont repérées au cours de l’entretien téléphonique et avec l’accord des personnes concernées, elles sont alors transmises aux référents harcèlement de l’Éducation nationale grâce à un outil sécurisé fourni par l’administration.

Le 3020 est joignable du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi.

3018 : La ligne d’appel nationale des situations de cyberharcèlement

Net Écoute est le numéro vert national de prise en charge des victimes de cyberharcèlement à l’école. 100% anonyme, gratuit et confidentiel, Net Écoute prend en charge des milliers d’appels par an afin d’écouter, informer et conseiller ces publics, du lundi au vendredi de 9h00 à 20h00 et le samedi de 9h à 18h.

Au-delà de l’écoute et du conseil, Net Écoute peut vous aider au retrait d’images ou de propos blessants, voire de comptes le cas échéant

Dans notre académie : 0 800 409 409