La lutte contre le harcèlement scolaire 2020 dans l'académie de Lyon

Le 5 novembre 2020 a eu lieu la journée de lutte contre le harcèlement. Découvrez les actions entreprises dans les établissements de l'académie de Lyon.

Dans le Rhône

Au collège Les Quatre vents

A l’occasion de la journée NAH, la référente académique « prévention et lutte contre le harcèlement entre élèves » s’est rendue au collège Les Quatre vents à L’Arbresle.

L’équipe en place sous l’impulsion de Andréa Jean-Saint-Magne, assistante sociale au collège, développe depuis 2014 un programme ambitieux afin de lutter contre le harcèlement scolaire.

Le projet a pris forme à partir d’une volonté du CESC de mettre en questionnement les actions de prévention conduites depuis de nombreuses années et les faire évoluer vers davantage de cohérence avec les vécus des élèves.

Il convenait dans un premier temps d’interroger les élèves sur leur ressenti au sein de l’établissement. Pour cela l’équipe mobile de sécurité du rectorat a procédé en deux temps :

  • Une enquête d’opinion auprès de 30% des élèves pour une évaluation qualitative
  • Un questionnaire auprès de l’ensemble des élèves pour une évaluation quantitative des problématiques de violence.

Les résultats ont mis en exergue les incivilités entre élèves (moqueries, violence verbale, bousculades, irrespect...) et des tensions entre les élèves des niveaux 6ème et 3ème.

Suite à ces constats, le CESC a fait le choix d’axer son projet triennal sur la « portée des mots » et une action de parrainage entre élèves. De nombreuses actions ont alors été déployées chaque année dans la perspective d’améliorer le climat scolaire et de prévenir le harcèlement. Ces actions associent différents partenaires locaux (MJC, éducateurs spécialisés, CPEF), et des élèves ambassadeurs des lycées de proximité.

Au fil des années, le collège a rédigé un plan de prévention des violences et du harcèlement, formé des élèves ambassadeurs et constitué une équipe pluridisciplinaire d’adultes « stop intimidation » formée à la méthode de la préoccupation partagée. La cohésion des actions, leur inscription dans un projet global d’établissement, le dynamisme du partenariat contribuent au bien-vivre ensemble au sein du collège des quatre vents.

Tout au long de la journée NAH du 5 novembre, les huit élèves ambassadeurs du collège ont animé des ateliers en direction de tous les élèves de 6éme pour favoriser la cohésion et échanger sur le harcèlement :

  • Atelier bandes dessinés : les élèves ont une trame de BD avec des bulles blanches qui illustrent des situations de harcèlement. Individuellement, ils imaginent les dialogues puis échangent entre eux et avec l’animateur.
  • Atelier débat : 4 situations illustrent différents types harcèlement. Les élèves sont mis en position d’être l’une ou l’autre des parties et échangent sur l’émotion ressentie à la place qui leur est assignée.
  • Atelier jeu collaboratif : la tour de Frobel jeu qui réunit un groupe de 10 élèves qui tiennent chacun une corde et vont devoir monter une tour avec des pièces de bois. Ce jeu permet aux jeunes de développer des compétences psycho-sociales : l'entraide, l'empathie, la communication viser un but commun.
Elèves du collège Les Quatre Vents
Charte déontologique "Etre sentinelle"
Elèves avec un tshirt "4 vents - Stop intimidation"
Elèves lors d'un atelier pendant la journée Non Au Harcèlement (NAH)

 

Au collège Jacques Coeur à Lentilly

Les élèves du Conseil de Vie Collégienne ont réalisé des affiches pour la journée « Non Au Harcèlement » du jeudi 5 novembre 2020. Cette année, ils ont défini un code couleur : bleu et blanc, unissant ainsi l'ensemble des élèves dans la lutte contre le harcèlement.

Les collégiens ont pu voir une vidéo créée par le service social scolaire et être sensibilisés au harcèlement par l'assistante sociale de l'établissement, sa stagiaire, et les CPE du collège.

Madame Jégo Référente Départementale Harcèlement a échangé avec Madame Debiesse Principale et madame Bénito Principale Adjointe, toutes deux soulignent que de nombreuses actions de prévention sont réalisées durant toute l'année dans le collège, avec les enseignants, les CPE, l’infirmière, le CDI et le service social.

Equipe de la lutte contre le harcèlement
Affiches NAH
Affiches NAH

Au collège Schoelcher

Dans le cadre de la semaine de lutte contre le harcèlement scolaire qui a eu lieu du lundi 2 au vendredi 6/11, les élèves et les personnels du collège pour cette édition 2020 ont réalisé une fresque qui est exposée en salle polyvalente. Le Principal monsieur Chibi, remercie les référentes de ce beau projet, Mesdames Blain, Tremblay et à l'ensemble des participants.

Dans l'Ain

Au collège Marcel Aymé à Dagneux

Dans le cadre de la semaine de lutte contre le harcèlement scolaire qui a eu lieu du lundi 2 au vendredi 6/11, les élèves et les personnels du collège pour cette édition 2020 ont réalisé une fresque qui est exposée en salle polyvalente. Le Principal monsieur Chibi, remercie les référentes de ce beau projet, Mesdames Blain, Tremblay et à l'ensemble des participants.

Dans la Loire

Au collège Jules Vallès

A l’occasion de la journée Non Au Harcèlement, Nora Khennouf référente départementale « prévention et lutte contre le harcèlement entre élèves » dans la Loire, s’est rendue au collège Jules Vallès à la Ricamarie dirigé par monsieur Gougis, principal.

L’équipe en place, sous l’impulsion de Marielle Dechavanne, assistante sociale au collège et de Hélène Dessauge, professeur d’anglais, développe depuis 2017 un projet de prévention contre le harcèlement. Parmi les actions menées, des élèves du collège ont participé au concours académique Non Au Harcèlement et ont remporté deux années consécutives, le prix NAH.

Ainsi, tout au long de la journée du 5 Novembre six élèves ambassadeurs collégiens ont sensibilisé la totalité des classes de 6ème autour de la question du harcèlement.

Ils ont utilisé comme support, le film qui a remporté le prix académique en 2019, puis ont favorisé les échanges entre élèves pour définir les différents protagonistes des situations de harcèlement et en arriver à une prise de conscience collective notamment sur le rôle des témoins et l’influence du groupe.

Les ambassadeurs collégiens envisagent d’autres actions qu’ils vont réaliser tout au long de l’année, notamment une sensibilisation des élèves de CM1 CM2 des écoles du territoire.