La vie de l'étudiant

Accompagner les étudiants les plus fragiles

La région académique compte 100 300 boursiers (30.4% Crous de Grenoble, 18.35% Crous de Clermont-Ferrand et 51.25% Crous de Lyon) qui ont bénéficié de près de 280 millions d’euros d’aides en 2020.

Pour la troisième année consécutive, les bourses sur critères sociaux sont revalorisées en 2021.
→ Cela représente une augmentation de 3,3 % sur trois ans.

Repas à 1 euros

L’ensemble des étudiants boursiers sur critères sociaux, et les étudiants non boursiers attestant de difficultés financières graves continueront à bénéficier d’un repas complet dans les restaurants universitaires pour 1 €. Les autres étudiants bénéficieront d’un repas au tarif social de 3,30 €. Ces tarifs permettront d’assurer aux étudiants l’accès à une alimentation équilibrée et durable à petit prix, dans les différentes structures de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

→ Près de 3 millions de repas dont près de 1,6 millions à 1€ ont été délivrés par les restaurants universitaires de la région académique en 2020-2021.

Aides ponctuelles

En novembre 2020, le fonds des aides d’urgences des Crous à destination de tous les étudiants, boursiers ou non-boursiers a été fortement revalorisé par rapport à la dotation d’avant-crise. Cela s’est accompagné de mesures de simplification dans l’octroi de ces aides exceptionnelles.

→ Dans notre région, ce sont plus de 5 890 000 euros d’aides ponctuelles qui ont pu être verser à 9620 étudiants.

Précarité menstruelle

Suite aux engagements pris par le Président de la République et par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, des distributeurs gratuits de protections périodiques ont été installés dans les résidences universitaires des Crous, dans certains espaces de restauration et dans de nombreuses universités et écoles de la région académique.

Accompagner les étudiants les plus fragiles - Dispositif « santé psy étudiant »

Dans le contexte sanitaire de ces derniers mois, différentes actions se dé¬ploient dans le temps autour de trois axes :

  1. « Aller vers : sensibiliser les étudiants à la nécessité de l’appel en cas de mal-être »
  2. « Accompagner : faciliter l’accès aux soins en santé mentale »
  3. « Évaluer la prise en charge »

Une plateforme nationale d’accompagnement psychologique a été lancée en mars dernier pour les étudiants, santepsy.etudiant, par le MESRI en partenariat avec la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie.
Avec 1740 psychologues volontaires déjà re¬censés, elle permet d’accéder à une prise en charge psychologique des étudiants qui en ressentent le besoin, partout sur le territoire.

Sur le territoire national, 69000 consultations ont été réalisées depuis janvier par l’intermédiaire de la plateforme ou dans les SSU.

Les CROUS de la région académique ainsi que les établissements déploient de nombreuses actions visant à accompagner les étudiants en difficultés : Nightline lignes d’écoute par les étudiants pour les étudiants, tuteurs, augmentations des consultations par les services de santé universitaires, partenariat avec Happsy Hours, Happsy Line, Speed meeting (stands de sensibilisation, tests de stress, astuces anti-stress), ateliers bien-être…

Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Le plan d’action national contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche, annoncé le 9 juillet dernier, a pour ambition de franchir collectivement une nouvelle étape dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles afin que l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche se saisisse de ce sujet majeur et que toute victime ou témoin puisse bénéficier d’un accompagnement et d’un traitement solide de sa situation.

A cette fin, une cellule d’accompagnement et de conseil aux établissements dédiée à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles a été créée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Redonner du sens à la vie étudiante sur les campus et dans les CROUS

La région académique Auvergne-Rhô­ne-Alpes a été dotée de plus de 8 250 000 euros en aides spécifiques - pour rappel 5,8 M€ dépensés aujourd’hui.

Logement étudiant : non-indexation des loyers dans les résidences CROUS

Plus de 28 000 étudiants ont bénéficié d’un logement dans une des résidences CROUS de la région académique. Le 10 mars dernier, a été annoncé le maintien de la non indexation des loyers des résidences universitaires gérées par les Crous sur l’indice de référence des loyers afin de préserver le pouvoir d’achat des étu­diants.

Ouvertures de restaurants et cafétérias

De nombreux restaurants et cafétérias de la région académique bénéficient de réhabi­litation et de nouvelles ouvertures font leur apparition.

Pendant l’année universitaire 2020/2021, sur les campus de la ville de Grenoble, de nou­veaux points de restauration ont ouverts :

  • le complexe de restauration Diderot (un res­taurant universitaire, trois espaces de vente à emporter, un libre service, un restaurant bis­tronomique) sur le domaine universitaire St Martin d’Hères ;
  • un food truck sur le site santé à Grenoble.

Pour 2021/2022, deux nouvelles ouvertures :

  • le point de distribution à l’institut de la communication et des médias (ICM) - Echi­roles ;
  • un food Truck sur le site Rabelais à Valence.

Pour le site de la ville Clermont-Ferrand, le restaurant le Manège devrait ouvrir, après une réhabilitation, au printemps 2022.

A Lyon et Villeurbanne, il y a eu plusieurs ou­vertures cette année :

  • en février 2021, la cafétéria EsCale a ouvert à l’Ecole Centrale de Lyon,
  • en septembre 2021, la cafétéria Le Corner a ouvert à Sciences Po Lyon, à la place de l’ancienne cafétéria,
  • et la cafétéria Le Studio a ouvert à Lyon Tech la Doua.

Rénovation des logements étudiant

828 réhabilitations et créations de places en résidences universitaires ont été réalisées depuis septembre 2020.

Le Gouvernement a déployé un programme ambitieux de réhabilitation et de construc­tion de nouveaux logements étudiants dans le quinquennat (s’appuyant en partie sur le plan de relance). Les trois CROUS de la région se sont particulièrement investis.

  • Ce sont 13 projets du CROUS de la ré­gion ont été désignés lauréats lors d’un ap­pel à projet pour un montant total de 37 M€.
  • Le Crous Clermont-Auvergne couvre le besoin en logements étudiants sur son territoire ; l’en­semble de ses résidences auront été rénovées en 2022.
  • Ce sont plus de 1 700 nouvelles places qui seront livrées d’ici 2026 pour le Crous Gre­noble-Alpes. L’ensemble de ses résidences au­ront été rénovées en septembre 2024.
  • Le Crous de Lyon est quant à lui en mesure de construire 1 090 logements neuf d’ici 2022. Il poursuit activement la rénovation de son parc immobilier.

Les référents en cité U

Pendant l’année universitaire 2020/2021, 116 référents étudiants ont été créés dans les différentes cités U CROUS de la région aca­démique afin de soutenir, accompagner et orienter les étudiants dans la crise sanitaire.

Cette mesure plébiscitée par les étudiants et les personnels est pérennisée pour cette nouvelle année pour développer et renfor­cer le lien social entre tous les résidents.

90 référents ont déjà été recrutés sur le territoire de la région.

Contribution à la vie étudiante et de campus (CVEC)

Destiné à favoriser l’accueil et l’accompagne­ment social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de pré­vention et d’éducation à la santé, la CVEC - établie par la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants - est due par chaque étudiant en formation initiale (LMD) dans un établissement d’enseignement supérieur. Elle est collectée par le CROUS qui la verse aux établissements qui en ont été définis par la loi comme bénéficiaires.

La CVEC sert exclusivement à l’amélioration des conditions de vie des étudiants :

  • accès facilité aux soins sur le campus et pré­vention ;
  • favoriser l’accompagnement social ;
  • soutien des initiatives des étudiants et de leurs associations ;
  • développer la pratique sportive sur les cam­pus ;
  • faire vivre l’art et la culture dans les établis­sements d’enseignement supérieur ;
  • améliorer l’accueil des étudiants.

La CVEC, destinée à dynamiser une vie de campus au service de la réussite des étu­diants a été fortement mobilisée pour les aider socialement pendant la crise sanitaire.

  • Plus de 18 M€ ont été collecté par les trois CROUS de la région académique
  • 14,5 M€ ont été reversé aux établisse­ments

Le reste a permis aux CROUS de soutenir tous types d’actions : aides alimentaires et de première nécessité, évènements sportifs, concerts, jardins partagés, expositions….

 

Mise à jour : mars 2022