Lancement du SNU 2021 en Région Auvergne-Rhône-Alpes !

Volontaires au SNU

Pour la première fois depuis le lancement du Service National Universel (SNU) en septembre 2019, des séjours de cohésion sont organisés du 21 juin au 2 juillet sur tout le territoire français.

Au sein de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, 20 centres accueillent 2 655 volontaires originaires de l’Ain, l’Allier, l’Ardèche, le Cantal, la Drôme, l’Isère, la Loire, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Retour en image sur cette première matinée.

Ce matin, Olivier Dugrip, recteur de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, recteur de l’académie de Lyon, Chancelier des universités, accompagné par Pascal Bolot, préfet de Savoie s’est rendu au centre Aillons-le-Jeune pour la première levée des couleurs des 138 jeunes volontaires présents sur site. L’occasion pour lui d’échanger avec les nouvelles recrues mais également l’équipe encadrantes qui va animer ces deux semaines.

Karim Benmiloud, recteur de l’académie de Clermont-Ferrand, est allé à la rencontre des 83 volontaires accueillis au lycée agricole de Neuvy dans l’Allier en présence de Jean-Francis Treffel, préfet de l'Allier. A titre d’exemple, la 1ère matinée des volontaires de l’Allier s’est déroulée selon le programme suivant : la levée des couleurs et chant en présence des autorités, un mot de bienvenue du directeur du lycée agricole, un moment de convivialité avant d’effectuer une rotation en ateliers :

  • rituels républicains et valeurs de la République
  • usage du numérique : attestation Pix
  • sport et cohésion de groupe.

Hélène Insel, rectrice de l'académie de Grenoble, accompagnée par Viviane Henry, DASEN de l'Isère, s’est rendue sur le Centre de Autrans-Méaudre-en-Vercors qui accueille plus de 230 jeunes.

Cohésion autour des symboles républicains, sport, formation aux gestes de premiers secours, sensibilisation aux enjeux de Défense, de transition écologique, d’accès au droit, de citoyenneté ou temps de démocratie interne sont autant d’exemples de l’expérience collective que vont vivre ces jeunes volontaires, tous affectés en dehors de leur département de résidence. Les jeunes qui se sont inscrits cette année ont des parcours divers et sont le reflet de la démarche inclusive du SNU : une majorité d’entre eux sont scolarisés dans des filières générales, technologiques, professionnelles, agricoles. D’autres sont décrocheurs, inscrits en mission locale ou apprentis. Certains sont en situation de handicap. Ils ont grandi et vivent dans des territoires urbains, péri-urbains et ruraux.