Pour les familles

Les élèves à haut potentiel (EHP) font partie des élèves à besoins éducatifs particuliers. Un élève excellent n'est pas forcément précoce et un élève à haut potentiel (EHP) n'est pas forcément un élève excellent. Si la plupart des EHP ne rencontrent pas de difficulté particulière dans leur parcours scolaire, certains EHP peuvent présenter des difficultés psychologiques ou scolaires. En fonction de leurs besoins éducatifs soigneusement identifiés, l’équipe éducative peut vous proposer différents parcours tout au long de sa scolarité.

La famille et toute l’équipe éducative coopèrent activement dans cette démarche de construction d’un parcours. Des adaptations pédagogiques peuvent être proposées pour répondre au mieux aux besoins éducatifs particuliers de l’enfant :

  • Adaptation des contenus d’enseignement (enrichissement) ;
  • Adaptation des méthodes pédagogiques (approfondissement) ;
  • Travail appuyé sur la méthodologie, l’organisation et la socialisation (consolidation).

L’équipe éducative peut mobiliser des dispositifs au sein de l’établissement pour l’aider à développer ses compétences :

  • Un contrat de réussite ou un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) ;
  • Le plan d’accompagnement personnalisé (PAP) ;
  • Une accélération du parcours (adaptation des rythmes d’apprentissage).

Présentation des différents acteurs impliqués dans l’accompagnement des élèves à haut potentiel tout au long de leur scolarité et de leurs missions

Si vous vous interrogez sur la précocité de votre enfant, il convient tout d’abord de discuter avec le professeur ou le professeur principal de votre enfant.

Vous pouvez également demander à rencontrer le psychologue de l’éducation nationale de l’établissement. Les psychologues de l’éducation nationale, sous réserve du principe de confidentialité communiquent avec l’équipe pédagogiques sur les aménagements souhaitables. Ils font le lien aussi avec tout professionnel extérieur qui suit votre enfant dans le cadre de sa scolarisation (psychologue, orthophoniste, psychomotricien …).

Le directeur de l’école ou l’inspecteur de l’éducation nationale dans le premier degré ou le chef d’établissement dans le second degré (principal du collège ou proviseur du lycée) peut mobiliser et sensibiliser l’ensemble des enseignants aux aménagements et aux adaptations pédagogiques nécessaires à un élève à haut potentiel. En cas de besoin, il facilite la coordination de l’équipe éducative et du personnel médico-social (psychologue, infirmière, médecin, éducateur), pour organiser l’ensemble des mesures utiles à l’aménagement du parcours scolaire de l’élève.

Vous pouvez aussi vous adresser au référent académique de l’accompagnement des élèves à haut potentiel qui a la responsabilité de sensibiliser tous les acteurs de l’institution et de répondre aux questions des familles. Pour le contacter des adresses départementales :

Mise à jour : septembre 2022