Préprofessionnalisation pour devenir enseignant

Depuis la rentrée scolaire 2019, un parcours de préprofessionnalisation de trois ans est proposé aux étudiants souhaitant devenir professeur à partir de la deuxième année de licence (L2). Ce parcours propose également une quatrième année de contrat à poursuivre en M2.

Ce dispositif permet une entrée progressive dans le métier de professeur, par un accompagnement renforcé et une prise de responsabilités progressive, allant de l’observation à la prise en charge d’une classe en responsabilité.

Ce parcours est reconduit pour la rentrée scolaire 2023.

Degrés et disciplines ouvertes au recrutement

Premier degré : écoles des métropoles lyonnaise et stéphanoise

Second degré : collèges publics de la métropole lyonnaise
Recrutement en anglais, lettres modernes, mathématiques, espagnol, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre, histoire-géographie.

Modalités de candidature

Les candidats au dispositif sont invités à compléter le formulaire en ligne (lien ci-dessous) et à télé-verser la copie des pièces suivantes :

  • Lettre de motivation,
  • Certificat de scolarité 2022-2023,
  • Diplôme du baccalauréat,
  • Relevés des notes obtenues dans l’enseignement supérieur,
  • Notification de bourse sur critères sociaux (le cas échéant) pour 2022-2023.

Calendrier

  • Candidature en ligne : du 27 mars 2023 à 8 heures au 30 avril 2023 à 22 heures
  • Sélection des candidats : mi-juin 2023
  • Notification des résultats et des affectations sur les établissements ciblés : première semaine de juillet 2023

FAQ

Bienvenue sur la FAQ de l'inscription à un emploi AED en préprofessionnalisation

Conditions de recrutement

Est-il possible d'intégrer le dispositif directement en L3 ou M1 ?

Non. Le recrutement d’AED en préprofessionnalisation concerne des étudiants inscrits en licence et qui détiennent au moins 60 crédits européens. Il n’est pas possible de procéder au recrutement d’étudiants qui ne répondent pas à ces deux conditions. Le contrat de préprofessionnalisation est un contrat de 3 ans, dont la dernière année correspond à l'année de Master 1 MEEF. Aussi, le recrutement des candidats à la préprofessionnalisation ne peut se faire qu'au niveau L2.

Contrat

Le dispositif de préprofessionnalisation est-il compatible avec la réalisation d'un échange universitaire international, par exemple ERASMUS ?

Le dispositif de préprofessionnalisation vise notamment à élargir le vivier en ouvrant plus tôt les étudiants à l’expérience de l’enseignement. La perspective d’un départ en L3 pour un échange universitaire international, notamment dans le cadre d’ERASMUS, ne saurait constituer un motif de rejet de candidature.

Un AED en préprofessionnalisation peut-il effectuer une année de césure ?

En l’état actuel du droit, le contrat d’AED en préprofessionnalisation ne peut être suspendu que pour six mois sous réserve de remplir les conditions suivantes :
L'assistant d'éducation justifiant de la détention de 120 crédits ECTS peut préalablement à son inscription en première année du master préparant au concours d'accès aux corps des personnels enseignants ou d'éducation, demander la suspension du contrat pour suivre une formation universitaire à l'étranger dans le cadre d'un programme d'échange interuniversitaire.  La durée de la suspension est limitée à six mois. Pendant cette période, l’intéressé bénéficie d’un congé sans traitement.

Est-ce que le contrat peut être prolongé pour les assistants d’éducation en deuxième année de master ?

A l'issue du contrat de 3 ans, les assistants d'éducation, justifiant d'une inscription en seconde année de master dans une formation dispensée par un établissement d'enseignement supérieur préparant au concours d'accès aux corps des personnels enseignants ou d'éducation, peuvent bénéficier d'un contrat d'une année supplémentaire maximum dont le terme ne peut se poursuivre au-delà du 31 août. 

Mise à jour : janvier 2023