Lettre d’information – juillet 2021: 3 questions à Nicolas Mathey

3 questions à Nicolas Mathey, directeur régional académique de l'enseignement supérieur

Nicolas Mathey

 

La direction régionale académique de l'enseignement supérieur (DRAES) assiste le recteur de région académique et le recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation dans la mission de tutelle des établissements d'enseignement supérieur de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes.

En fonction depuis le 1er janvier 2020, nous sommes allés à la rencontre de son directeur, Nicolas Mathey.

 

Comment s’organise la DRAES ?

Placée sous l'autorité du secrétariat général de région académique, la DRAES s'appuie sur les compétences de 19 personnels, répartis sur les trois sites de la région académique. Composée de deux départements, reflet de ses deux missions principales, la DRAES assure le contrôle budgétaire et de légalité des 17 établissements publics d'enseignement supérieur, via son département de l'analyse et du contrôle (DAC) - et a en charge l'appui aux politiques publiques de l'enseignement supérieur, l'enseignement supérieur privé, la vie étudiante, mission exercée par le département d'appui aux établissements (DAE).

La DRAES assure également la représentation du recteur dans les instances des établissements d'enseignement supérieur, et principalement au sein des conseils d'administration.

Son statut a évolué puisque d’un service interacadémique, vous êtes ensuite devenu une direction régionale. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Depuis le 1er janvier 2020, la DRAES rassemble l'ensemble des missions relatives à l'enseignement supérieur, dévolues au recteur de région académique, désormais seul chancelier des universités et au recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation. Précédemment, seule l'activité de contrôle budgétaire et de contrôle de légalité existait à l'échelle régionale à travers le service interacadémique de l'enseignement supérieur (SIASUP). Avec la mise en place de la DRAES, l'ensemble du champ de l'enseignement supérieur est piloté dans un même service régional ce qui permet de garantir une approche intégrée des enjeux de l'enseignement supérieur.

Cette organisation donne une réelle cohérence à l'échelle de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes et permet aux recteurs de disposer d'une vision transversale des questions de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Dans ce contexte, la DRAES travaille en liens étroits avec la DRAIO pour le continuum enseignement scolaire / enseignement supérieur, avec la DRARI pour le continuum enseignement supérieur / recherche et avec la DRAI pour les enjeux immobiliers des établissements d'enseignement supérieur.

Quelle feuille de route aujourd'hui pour la DRAES ?

La feuille de route de la DRAES est double avec des objectifs à la fois internes à la direction et tournés vers les établissements d'enseignement supérieur. En interne, nous continuons à nous structurer pour répondre au mieux à nos missions.  En externe, notre mission d'accompagnement des établissements dans la définition de leur stratégie et de leur trajectoire financière reste une priorité. Au-delà de cet accompagnement, la DRAES s'inscrit dans le conseil aux établissements d'enseignement supérieur, publics comme privés et s'affirme comme le service déconcentré de l'Etat reconnu par les établissements comme un interlocuteur de proximité légitime et efficace.