Mobilités au Royaume-Uni : conditions

Les conditions de mobilité au Royaume-Uni ont évolué. Vous trouverez ci-après les conditions d'accès.

Les voyageurs français et européens devront disposer d’un passeport valide pour entrer au Royaume-Uni à partir du 1er octobre 2021. Seuls les résidents bénéficiaires de l’Accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, éligibles au (pre)settled status, pourront continuer à utiliser une carte d’identité jusqu’en 2025.

Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union Européenne.

Pour entrer au Royaume-Uni, le voyageur européen doit comme auparavant être muni d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité (à condition de bénéficier du statut de résident européen au Royaume-Uni) en cours de validité.

Important : les voyageurs munis de titres d’identité et de voyage qui auraient été déclarés perdus ou volés se voient systématiquement retirer le document par les autorités britanniques en charge du contrôle des frontières (Border Force). Il est impératif de ne pas tenter de circuler entre la France et le Royaume-Uni avec un titre de voyage déclaré perdu ou volé (et donc invalidé).

Depuis le 1er janvier 2021, fin de la période de transition, il est toujours possible d’entrer sur le territoire britannique sans visa, pour une durée de six mois maximum, dans le cadre d’un séjour touristique ou d’une visite à des parents ou amis, ou pour la plupart des déplacements ponctuels dans le cadre d’en activité professionnelle.

Pour plus de précisions (en anglais)

En revanche, un visa de long séjour est nécessaire si l’on souhaite se rendre au Royaume-Uni pour y travailler, y étudier, ou s’y installer.

Afin de vérifier si la nature du séjour nécessite un visa, il convient de consulter : https://www.gov.uk/check-uk-visa (en anglais)

Pour les ressortissants européens déjà résidents au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020, éligibles au statut de résident européen (« settled status »), les règles de circulation entre la France et le Royaume-Uni restent inchangées après le 31 décembre 2020.

En savoir plus :

Validité de la carte nationale d’identité

Pour les ressortissants européens non-résidents au Royaume-Uni au 31 décembre 2020, il n‘est plus possible d’entrer sur le territoire britannique avec une carte d’identité, même valide, depuis le 1er octobre 2021. En revanche, les Français résidents au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020, et à condition qu’ils aient obtenu le statut de résident européen, peuvent continuer à circuler avec une CNI valide jusqu’au 31 décembre 2025 au moins. Dans la perspective des contrôles automatisés, il est vivement recommandé aux résidents détenteurs du (pre-)settled status, de voyager avec celui de leurs documents de voyage qui est lié à ce statut.

Voyages scolaires

Les élèves ressortissants de l’Espace Économique européen peuvent toujours se rendre au Royaume-Uni sans visa dans le cadre d’un voyage scolaire. Les mineurs ressortissants d’un État tiers à l’Union européenne ou à l’espace Schengen résidant habituellement en France et participant à une sortie scolaire au Royaume-Uni peuvent voyager sous couvert du document de voyage collectif (« liste d’écoliers voyageant dans le cadre d’une excursion scolaire à l’intérieur de l’Union européenne »), établie par la préfecture, et qui tient lieu de visa d’entrée au Royaume-Uni. Les mineurs étrangers doivent en outre être impérativement munis d’un passeport individuel en cours de validité ainsi que d’une autorisation parentale de sortie du territoire.

En savoir plus :