Indemnisation de partenaires dans le cadre de projets Culture Scientifique ou Développement Durable

Culture scientifique

  • Vous faites intervenir un chercheur d’un laboratoire de l’Université, d’une école d’ingénieurs, du CNRS, de l’INRAE… (organisme public).

La diffusion des connaissances faisant partie de sa mission, il intervient à titre gracieux mais rien n'empêche de prévoir une indemnisation (foyer, parents d’élèves…), notamment s'il se déplace plusieurs fois.

  • Vous faites intervenir un doctorant (en cours de thèse).

Cette activité peut être valorisée en heures de formation transversale. Dans ce cas, le doctorant intervient à titre gracieux mais rien n'empêche de prévoir une indemnisation (foyer, parents d’élèves…), notamment s'il se déplace plusieurs fois.

  • Vous faites intervenir un ingénieur, un chercheur, un technicien d’une entreprise privée.

Il vous faudra échanger avec elle ou lui en amont pour préciser le cadre du partenariat afin de clarifier si l'intervention se fait sous couvert de son entreprise (dans le cadre d’un partenariat) ou à titre personnel.

  • Vous faites intervenir le salarié d’une association qui vous apportera une expertise que vous n’avez pas au sein de votre établissement.

Vous prenez en compte sa participation à votre projet au même titre que tous les partenaires des projets EAC pour 60€/h.

 

Dévelopement durable

Vous souhaitez monter un projet partenarial et pluridisciplinaire autour de grandes thématiques de développement durable, changement climatique, transition écologique, alimentation et agriculture, biodiversité, énergie, éducation à la nature… prenant en compte les 17 objectifs du développement durable (ODD).

Les collectivités territoriales (Région, Départements, Métropoles...), par le biais des services de l’éducation, de la culture, ou d’autres services liés à l’environnement au sens le plus large, peuvent vous apporter des aides complémentaires (partenaires, montage de projet, financement). Votre budget devra être sincère, c’est à dire bien rendre compte de toutes les demandes que vous aurez formulées auprès des partenaires qui participent aux commissions d’expertises et permettent dans certains cas des co-financements.

Certains projets ne nécessitent pas de financement particulier, car déjà entièrement pris en charge par la collectivité l’ayant mis à votre disposition (graine d’ecolecteurs, classe défi énergie..). Vous devez quand même renseigner la base ADAGE et indiquer le titre de votre « dispositif », pour référencer votre projet. Vous noterez qu'une demande d’IMP peut-être faite sans demande de subvention dans le cas des Ateliers (cf cahier des charges).

Vous pouvez vous rapprocher au besoin :

 

 

 

Dans tous les cas de figures vous devez saisir votre projet sur ADAGE

Si votre action est un projet à l’année, en dehors des heures de cours, (voir la partie Ateliers ducahier des charges) et qu’il respecte les critères classiques de l’EAC vous pouvez demander 1 IMP pour l’enseignant qui encadre l’activité toute l’année.

 

Mise à jour : avril 2022