ADAGE

ADAGE

ADAGE signifie Application Dédiée À la Généralisation de l'Éducation artistique et culturelle. C'est un logiciel national développé pour permettre le suivi et le pilotage de l’éducation artistique et culturelle. Il

Appel à projets

de Mai à Septembre

La phase d'appel à projets se clôt désormais en septembre pour l'année scolaire en cours. Les enseignants intéressés rédigent et présentent leur projet qui est examiné par une commission en vue d'un éventuel soutien. La bonne connaissance du cahier des charges est impérative.

Accompagnement

Nous mettons à disposition des référents culture des grilles vierges qu'ils peuvent transmettre à leurs collègues pour les aider à formaliser leurs projets EAC dans le cadre de notre appel à projets 2020-2021. Ces grilles faciliteront ensuite la saisie des données dans ADAGE par le référent culture ou le chef d'établissement.

 

Recensement

du 11/01/21 au 10/04/21

Durant la phase de recensement, les chefs d'établissement renseignent dans ADAGE l'ensemble des actions qui se déroule dans leur établissement. Toutes ces données permettent notamment d'élaborer de manière précise le volet culturel du projet d'établissement, mais aussi de donner une meilleure visibilité de la réalité de l'EAC dans l'académie.

Cette campagne de recensement concerne les projets réalisés en 2020-21 mais aussi les projets envisagés pour 2020-21 qui sont annulés ou modifiés.

Accompagnement

 

Foire aux questions

C'est quoi ADAGE ?

ADAGE signifie Application Dédiée À la Généralisation de l'Éducation artistique et culturelle.

L’objectif d'ADAGE est de permettre l'ouverture à toute la communauté éducative d'une grande partie des données de l’éducation artistique et culturelle, dans un esprit de partage mais aussi de pilotage. Il s’agit de faire remonter de manière précise l’état des lieux de l’EAC, les zones blanches, etc. Ce n’est pas un outil de surveillance mais un outil de pilotage.

Comment accède-t-on à ADAGE ?

L'accès à l'application se fait depuis le portail académique ARENA dans les rubrique "Scolarité du 1er degré" et "Scolarité du 2nd degré". Pour y accéder, il faut impérativement disposer d'un identifiant académique sur cette plateforme.

Le chef d'établissement est-il le seul à pouvoir renseigner les projets EAC de son établissement sous ADAGE ?

Par défaut, le chef d'établissement est le seuls habilité à renseigner les projets dans ADAGE. Il est toutefois possible d'ouvrir ce droit à des "Rédacteurs de de projets", a minima pour le référent culture de l'établissement (cf vidéo ci-contre).

Un rédacteur de projet peut-il accéder et modifier les projets saisis par les autres rédacteurs de projet de son établissement ?

Oui, absolument. Il les voit et peut les modifier. C'est très pratique pour construire les projets à plusieurs mais peut également être compliqué lorsqu'il y a trop de rédacteurs. C'est un point de vigilance.

Les enseignants peuvent-ils saisir eux-même les projets ou doivent-ils être saisis par le réferent culture ?

Les projets sont saisis par le chef d'établissement sauf si ce dernier attribue spécifiquement le statut "Rédacteur de projet" à un enseignant dans ADAGE ; ce qui devrait être fait dans la majorité des cas au moins pour le référent culture.

Les enseignants qui travaillent sur plusieurs établissements peuvent-ils être rédacteur de projets sur chacun des établissements ?

Non, un même enseignant ne peut pas être Rédacteur de projets dans plusieurs établissements. Il faut donc que les chefs d'établissement s'appuient sur des collègues différents pour réaliser la saisie des projets.

Le chef d'établissement, dans la rubrique établissement, ne peut pas éditer le volet culturel du projet d'établissement !

Le volet culturel de l'établissement se remplira au fur et à mesure que des actions et des enseignements seront saisis pendant la phase dite de Recensement qui débute automatiquement à l'issue de chaque Appel à projets.

Je ne parviens pas à accéder à ADAGE avec mon adresse cdi.rne@ac-lyon.fr ?

Pour pouvoir accéder à ADAGE, vous devez impérativement vous connecter à ARENA en utilisant votre adresse académique personnelle et pas votre adresse académique fonctionne du type cdi.rne ou ce.rne...

Encore un outil supplémentaire ?

Il ne s'agit pas d'un outil supplémentaire mais d'un outil national qui se substitue aux outils académiques qui existaient déjà. Son utilisation est intuitive et ne demande pas plus de temps que les outils précédemment utilisés.

Qui utilise ADAGE ?

Tous les acteurs de l'éducation artistique et culturelle peuvent utiliser ADAGE mais l'outil est également destiné à l'institution. En effet, le Rectorat ou le Ministère peuvent grâce à cet outil avoir un aperçu en temps réel de l'EAC sur le terrain.

Mon établissement n’a pas les listes d’élèves sur ADAGE. Comment cela se fait-il ?

C’est un problème qui peut être réglé par l’établissement. La gestion des élèves se fait par académie. Les établissements scolaires inscrivent pour l’année scolaire leurs élèves dans les bases ONDE (Outil Numérique pour la Direction d'École) et SIECLE (Système d'information pour les élèves en collèges et lycée et pour les établissements), et ils donnent l’autorisation à AAF (Annuaire Académique Fédérateur) d’accéder à ces bases. Au final, ADAGE va rechercher dans AAF les noms des élèves. Si les noms des élèves n’apparaissent pas dans ADAGE, c’est qu’ils ne sont pas dans l’AAF. Peut-être n’ont-ils pas lister leurs élèves dans ONDE ou SIECL ? Peut-être n’ont-ils pas autoriser la publication des élèves dans AAF ? Dans ces cas-là, le directeur/principal/proviseur peut procéder à la modification.

Comment cela se passe-t-il pour les ateliers qui débutent dès la rentrée de septembre ? Comment lancer ces projets annuels sans avoir de réponse sur la subvention avant octobre ?

La solution est d'établir un calendrier qui ne débute qu'au mois d'octobre ou novembre en répartissant les interventions et les séances sur 8 mois au lieu de 10. C'est finalement ce que les porteurs des projets déposés lors des appels à projets complémentaires des 3 années précédentes avaient l'habitude de faire. Attention, cette année est particulière et il serait peut-être plus prudent d'anticiper sur une reprise compliquée.

Dans le cas de projets associés à des manifestations culturelles qui ont lieu en septembre, il faut prendre contact directement avec les chargés de mission de la DAAC.

Le chef d'établissement doit donner son avis avant la date de clotûre ou a-t-il quelques jours pour le faire après ?

Le chef d'établissement doit rédiger son avis sur les projets déposés lors de la phase de saisie de l'appel à projets, avant la clotûre de la période. C'est un avis global pour l'ensemble des projets déposés qui peut éventuellement être détaillé dans le champ dédié. C'est une étape très important à prendre en contact dans la phase de rédaction.

Dans le cas d'un projet impliquant plusieurs établissements, doit-on déposer tous le même projet ou pouvons-nous le déposer une seule fois par un établissement "porteur" ?

Désormais, chaque établissement doit déposer son propre projet et le lier aux autres établissements avec les cases à cocher nommées Articulation avec un projet 1er degré et Etablissement(s) 2nd degré associé(s) dans le volet 2 du formulaire de rédaction. Chaque établissement peut ainsi personnaliser le projet en l'adaptant au volet culturel de son propre projet d'établissement, à sa structure et à ses classes et en personnalisant les lignes budgétaires pour s'ajuster aux interventions réalisées dans l'établissement.

Il arrive que les enseignants réalisant leur service sur plusieurs établissements ne figurent pas dans les listes de chaque établissement mais uniquement sur celle de leur établissement de rattachement. Comment les faire apparaître quand même dans les projets, a fortiori quand ils en sont le porteur ?

C'est effectivement un problème rencontré à plusieurs reprises. La meilleure solution proposée par une enseignante de Lyon est d'inscrire un autre enseignant comme porteur du projet et de détailler la liste 'réelle' des enseignants participant au projet dans la partie 2. Partenaires / Autre(s) Partenaire(s).

Comment fait-on pour joindre les pièces jointes du dossier : CV de l'intervenant, développement et présentation du projet, devis ?

Pour des raisons techniques (sécurité, stockage), ADAGE a été conçu pour ne pas recevoir de pièces jointes. Vous devez donc présenter votre projet de manière synthétique sans utiliser de document annexe... A moins de pouvoir stocker ces documents en ligne (drive, ENT...) et de déposer un lien y menant dans votre description. Vous noterez toutefois que dans le nouveau cahier des charges, le CV de l'intervenant n'est souhaité que dans le cas d'une personne non affiliée à une structure culturelle. Il peut-être envoyé directement par mail sur adage@ac-lyon.fr. Le devis ne vous est plus demandé de manière impérative.

La structure avec laquelle nous souhaitons travailler ne figure pas dans la liste proposée. Comment faire ?

Cette liste est mise à jour très régulièrement, perpétuellement. N'hésitez pas à nous proposer des ajouts en écrivant par mail à adage@ac-lyon.fr et en précisant le nom de la structure, un site internet sur lequel trouver des informations, une adresse postale, un numéro de téléphone éventuellement.

Je suis enseignant dans le second degré et je ne peux pas entrer les classes d'une école partenaire de mon projet intercycle ?

Dans le cas des projets concernant des établissements de cycle différent, chaque structure remplit le projet de son côté car les classes, les enseignants ne sont pas les mêmes et le contenu pédagogique sera aussi différent. Il faut bien penser par contre à relier ces projets depuis l'onglet 2 du formulaire "Articulation avec un autre établissement".

Les appels à projets de la DAAC se dérouleront-ils désormais tous sous ADAGE ?

Oui. Dans un soucis d'uniformisation des pratiques, toutes les DAAC utilisent désormais ADAGE pour mettre en oeuvre leurs appels à projets.